FANDOM


À bonne enseigne est une histoire en bande dessinée de huit pages dessinée par Paul Murry. Elle fut publiée pour la première fois en mars 1980 aux États-Unis. Elle met en scène Mickey Mouse, Dingo, le commissaire Finot, le Fantôme noir, Gilbert et Horace Horsecollar. L'action se déroule à Mickeyville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Le Fantôme noir enchaîne les vols avec réussite en laissant à chaque fois un trou dan le mur, d'autant que personne ne l'entend découper le mur. N'y comprenant rien, le commissaire Finot fait appel aux services de Mickey. Celui-ci part chercher Dingo mais son neveu Gilbert l'informe qu'il est parti peindre une enseigne pour la société Crédit Minute, à côté de la teinturerie d'Horace. Sur place, Dingo fait l'erreur d'inverser les enseignes et peint le mot Teinturerie au Crédit Minute et réciproquement. Du coup, le patron du Crédit Minute récupère le linge sale des Mickeyvillois et Horace reçoit des gens qui veulent placer leur argent. Mais Dingo ne peut pas corriger son erreur avant le lendemain.

Cette nuit, Mickey et Dingo mettent en place une patrouille pour chercher le Fantôme noir. Dingo voit alors des chats mettre en place un chahut et il finit par les repousser, permettant ainsi à Mickey d'entendre le bruit d'une machine. Ils découvrent alors un trou à la teinturerie d'Horace, que le Fantôme noir a pris pour le Crédit Minute à la suite de l'erreur de Dingo. Le bandit est toujours sur place et Mickey lui intime l'ordre de se rendre mais celui-ci met en route le convoyeur à vêtements pour faciliter sa fuite. Dingo pense l'arrêter, sans succès.

ÀBonneEnseignePage1FRA

Première page du récit en français.

Mickey voit le Fantôme noir sortir par la porte mais le bandit le renverse en lui lançant une poubelle sur lui. Mickey voit alors que la peinture de Dingo pour les enseignes est toujours là et il lance alors un pot de peinture noire. Le Fantôme noir marche alors sur la peinture et tombe tête la première contre le trottoir, ce qui l'assomme. Mickey le neutralise alors et préviens le commissaire Finot. Le lendemain, Dingo rectifie son inversion d'enseignes tout en estimant que son erreur aura été un mal pour un bien vu que cela a permis l'arrestation du Fantôme noir.

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

Ce récit aura été publié en France pour la première fois dans Le Journal de Mickey n°1659 du 8 avril 1984 dans un format redécoupé à cinq bandes par page, tenant ainsi le récit en 4 pages et 3 bandes. Il aura fallu attendre Le Journal de Mickey n°3309 du 18 novembre 2015 pour découvrir le récit dans son format original.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .