FANDOM


A l'attaque ! Bandeau

À l'attaque ! est une histoire en bande dessinée de douze pages de Don Rosa, publiée pour la première fois le 3 mai 2000 en France. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, ainsi que Lucien Arpène, Lardo, les Rapetou, Miss Tick et Z-13. Elle se déroule à Donaldville, plus précisément au coffre-fort de Picsou.

Synopsis

Balthazar Picsou doit se protéger contre les attaques quotidiennes tentées par ses ennemis. Donald fait ainsi bénéficier son oncle d’une machine d’alerte avancée, inventée par Géo Trouvetou. Mais cela fonctionne mieux que souhaité...

Résumé complet

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Comme chaque jour, Balthazar Picsou doit se protéger contre les attaques quotidiennes tentées par ses ennemis (les Rapetou, Miss Tick, les démarcheurs, etc.). Se sentant de plus en plus fatigué et trop vieux pour repousser les attaques, il rêve d'un appareil qui prévoirait toutes les attaques contre sa fortune à l'avance. Donald Duck, qui prenait sa pause café, a soudain une idée. Il se rend chez l'inventeur Géo Trouvetou et revient avec sa nouvelle invention : le système d'alarme Trouvetou. Ce « juke-box modifié » fonctionne comme un radar. Il permet d'écouter toute conversation où la personne dit du mal de Picsou. Picsou et son neveu le testent et l'appareil marche à merveille. Picsou arrive à déjouer les plans de Lucien Arpène, alias le Chevalier noir, et d'un espion de Brutopie, Z-13.

Système d'alarme anticipé Trouvetou

La machine de Géo.

Très satisfait, il promet à Donald une grosse prime pour chaque attaque déjouée. Très heureux, Donald pousse alors la puissance de la machine au maximum. Lui et Picsou entendent alors une conversation entre plusieurs voleurs tous voulant attaquer le coffre de Picsou. Le multimilliardaire fit alors venir les gardes de toutes les banques, la police et l'armée. Le tir des militaires détruit plusieurs bâtiments de Donaldville. Ne voyant pas de bandits mais entendant toujours leurs conversations, Picsou pressa le bouton de la panique totale, ce qui détruit presque tout le coffre et fit fuir l'armée.

C'est alors que Donald et Picsou eurent le fin mot de l'histoire : ce n'était pas des bandits qu'ils écoutaient mais des fourmis attaquant le sucrier de Donald. Picsou se rendit alors compte du désastre qu'il avait causé : il avait détruit presque tout Donaldville et son coffre fort pour de simples fourmis. Il pensait également à la montagne d'argent qu'il devra dépenser pour réparer les dégâts. Il se mit alors à poursuivre son neveu dans ce qu'il restait de son coffre.

En coulisses

Cette histoire est l'une des courtes histoires humoristiques que Don Rosa a pu réaliser au cours de sa carrière, entre de longues histoires d’aventures et de quêtes au trésor. Il s’agit de la deuxième histoire que l’auteur américain a réalisé pour l’éditeur Disney français, après Le Prix du « sou »-venir ; ainsi l’histoire est parue pour la première fois en France, dans le Picsou Magazine n°340. Il s’agit également de la première histoire où Rosa montre un aperçu de la structure interne du coffre-fort de Picsou, après que la façade du bâtiment ait été détruite. C’est ainsi qu’il se dit qu’il devrait réaliser ce que de nombreux fans réclamaient depuis des années : des plans d’architecte du coffre de Picsou. Ce sera chose faite peu de temps après, dans Rapetou contre coffre-fort !.

Publications françaises

Cette histoire a été publiée six fois en France, dans :

Galerie d'images

Précédée par À l'attaque ! (histoire) Suivie par
La Quête du Kalevala

Les inédits de Don Rosa n°29
Histoire longue de Don Rosa

1re parution : mai 2000
Le Retour des Trois Caballeros

Walt Disney's Comics and Stories n°635
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .