FANDOM


À la recherche du mage Tahal est une histoire en bande dessinée de douze planches scénarisée par Unn Printz-Påhlson et dessinée par Vicar. Elle fut publiée pour la première fois le 14 septembre 1995 en Allemagne. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck, Émilie Frappe, Miss Tick et les Rapetou. L'action se déroule à Donaldville et en Inde.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

La menace est de retourModifier

Dans le coffre-fort de Picsou, la sécurité est maximale, et pour cause : Miss Tick est de retour, ce qui fait peser une lourde menace sur le sou fétiche. Donald vient tout juste d'acheter l'annuaire des sorciers dans une brocante et il y a justement l'adresse d'Omar Dekafé, surnommé le mage Tahal, le plus puissant magicien du monde, vivant en Inde. Pour Picsou, la cause semble entendue et suite à une idée de son neveu, Picsou cache le sou fétiche parmi les autres pièces avant de partir en Inde tandis Miss Tick se rendant dans le coffre juste après croit que le milliardaire l'a emmené avec lui.

La quête indienneModifier

En Inde, Donald enchaîne les bonnes initiatives et obtient la location d'ânes, l'un d'entre eux ayant tout de même protégé les canards de Miss Tick. S'en suit le passage d'un pont que Miss Tick sabote mais elle se trompe de pont et son plan se retourne contre elle. Les canards trouvent le mage Tahal et ce dernier accepte d'aider les canards en échange de l'annuaire des sorciers afin qu'il retrouve des vieux collègues. C'est à ce moment là que Miss Tick passe à l'attaque pour trouver le sou fétiche, ce à quoi le mage Tahal jette un sort sur la sorcière lui interdisant toute attaque sur Picsou pendant un an (vu que ses pouvoirs sont fatigués), celle-ci veut maintenant peindre sa maison en vert et Donald passe un petit coup de téléphone.

Retour à DonaldvilleModifier

Une fois revenu, Picsou veut féliciter Donald étant donné que la réussite de cette mission est due à ses bonnes initiatives. Mais c'était avant de voir les Rapetou s'enfuir avec un camion rempli d'argent et que Miss Frappe informe son patron que Donald a ordonné le licenciement de tous les gardes. Picsou décide alors de frapper Donald avec un énorme lingot d'or afin que ce dernier n'ait plus jamais envie de prendre des initiatives.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette aventure peut être lue dans Le Journal de Mickey n°2315 du 30 octobre 1996. Dans cette publication, Miss Tick est nommée Miss Tiss en page 3.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .