FANDOM


Éric Pavon (8 janvier 1966) est un journaliste, ainsi qu'un scénariste français de bande dessinée. Il a également été le 11ème rédacteur en chef du Journal de Mickey, succédant à Jacques Lelièvre.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Né le 8 janvier 1966 en France, Éric Pavon grandit dans la ville de Joué-lès-Tours, dans une famille catholique. Lorsqu'il est en âge d'aller à l'école primaire, il est scolarisé à l'établissement République Liberté, à Joué-lès-Tours. Il reste installé à Joué-lès-Tours durant toute sa jeunesse, allant successivement au collège Beaulieu de 1977 à 1981, puis au lycée Descartes (situé à Tours), dont il sort en 1984. Il passe ensuite un an au lycée Grandmont, à Tours, dont il sort le bac en poche en 1985.

Études supérieuresModifier

À peine sorti du lycée, le jeune homme étudie ensuite dans l'enceinte de l'école de commerce de Tours, l'école Pigier, pendant deux longues années. Sentant apparemment qu'il n'est pas fait pour ce métier, Pavon s'oriente ensuite vers le journalisme. Ainsi, en 1988, il intègre la faculté de journalisme de Tours. Il en sort en 1989, un DUT de journalisme en mains.

Monde du travailModifier

Eric Pavon jeune

Éric Pavon, en 1992.[1]

En été 1989, à peine sorti des bancs de la fac, il fait ses débuts de pigiste. Au début des années 1990, il est choisi par la société française Disney Hachette Presse pour être le nouveau rédacteur en chef adjoint du magazine fard du groupe, l'hebdomadaire Le Journal de Mickey.

Rédigeant de nombreux articles pour le compte du magazine, il lui arrive également de travailler pour d'autres revues du groupe DHP. Ainsi, en 1991, il rédige un article de deux pages intitulé « Une sacrée galerie de personnages ! », qui paraît dans le Disney Club Vacances n°1 d'août 1991. Éric Pavon y présente les personnages principaux de la série en bande dessinée Tic et Tac, les rangers du risque, mettant en héros les écureuils Tic et Tac.

1998 marque les débuts de scénariste de bande dessinée d'Éric Pavon. Co-scénarisant d'abord l'histoire La coupe de Donaldville[2] avec Gilles Corre, deux autres récits suivent très vite :

  • Patzilla,[3] parue pour la première fois le 23 septembre 1998, qu'il réalise avec l'aide de Gilles Corre (scénario), Angel Rodriguez (crayonné) et du Studio Comicup (encrage) ;
  • Chérie, j'ai rétréci Mickeyville,[4] (titre parodiant bien sûr celui du film américain Chérie, j'ai rétréci les gosses !), publiée le 31 mars 1999 et faite en collaboration avec Gilles Corre (scénario et script), Conrad Lazaro (crayonné) et le Studio Comicup (encrage).

En 2001, le journaliste devient le rédacteur en chef du Journal de Mickey, succédant à Jacques Lelièvre. Cependant, fin 2001, Pavon est déjà remplacé par Pascal Pierrey, qui ne reste lui aussi que très peu de temps aux commandes du magazine (un an à peine).

En février 2013, Éric quitte Disney Hachette Presse pour devenir le directeur des rédactions de Télé Star, Télé Poche, Télé Star Jeux et Des chiffres et des lettres Magazine, périodiques appartenant au groupe de presse Mondadori France.

Éric Pavon vit aujourd'hui à Épinay-sur-Orge, commune de dix mille habitants située à vingt et un kilomètres au sud-ouest de Paris, dans le département de l'Essonne, en région Île-de-France.

En coulissesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Photographie tirée du Journal de Mickey n°2115 du 30 décembre 1992.
  2. Code Inducks : F JM 98219.
  3. Code Inducks : F JM 98228.
  4. Code Inducks : F JM 99212.
Précédé par Éric Pavon Suivi par
Jacques Lelièvre
12ème rédacteur en chef du Journal de Mickey
En 2001
Pascal Pierrey