FANDOM


NorthAmericaStrobl

Carte d'Amérique du Nord.

L'Amérique du Nord (parfois abusivement appelée Amérique tout court) est la partie nord du continent américain.

C'est dans cette partie du monde que se passent la plupart des histoires de l'univers des canards, puisque des endroits déterminants comme Donaldville ou le Klondike en font partie.

HistoireModifier

Multiples découvertes Modifier

On retient généralement que le premier à avoir accosté l'Amérique du Nord était le chef viking Erik le Rouge. Cependant, des manuscrits découverts par Donald Duck dans un navire norrois exposé au musée de Donaldville ont démontré que le premier explorateur connu à y avoir posé le pied fut Olaf le Bleu. Pour prouver ses dires, le Viking a enterré un casque d'or sur la Côte du Labrador (latitude 59), dans le sol d'une presqu'île en forme de croix.

En réalité, la première « découverte » de l'Amérique est encore bien plus ancienne. Vers 459 de notre ère, un explorateur chinois du nom de Hui-Jhen fut détourné vers l'Est par un courant appelé Kuroshio et découvrit ainsi un « nouveau monde ». Il y visita la ville de Teotihuacán, au Mexique se fit l'ami des prêtres locaux.

Vers l'an 600, un abbé irlandais du nom de Brendan bâtit un monastère sur l'île d'Anticosti, mais ce voyage resta très confidentiel, ce qui fait un événement historique mal connu.

Par la suite, on n'entendit plus vraiment parler de l'Amérique jusqu'en 1170, quand le prince Madoc de Galles découvrit le fleuve Mississippi et le dessina sur une carte. L'explorateur portugais Joao Vas Corte-Real contourna la Floride en 1472, mais la cour royale de Lisbonne garda longtemps l'information secrète.

Plus tard, Christophe Colomb découvrit l'ensemble des cartes citées précédemment et, certain de trouver des terres inconnues à l'ouest de l'Europe, il se lança dans l'entreprise que l'on connait.[1]

Installation d'un nouveau mondeModifier

Environ deux siècles après les explorations de Colomb, des Européens commencèrent à coloniser l'Amérique du Nord. En 1620, le navire baptisé Mayflower débarqua de nombreux émigrés britanniques sur le sol américain. Ces gens, descendus en un lieu qu'ils nommèrent Plymouth Rock, furent parmi les premiers à s'installer sur ces terres encore mal connues. Quelques membres de la famille Duck en faisaient partie.[2]

Liste des pays d'Amérique du Nord géographiqueModifier

Notes et référencesModifier

  1. Base I.N.D.U.C.K.S : D 94144 Les Cartes perdues de Christophe Colomb, histoire de Don Rosa publiée en 1995.
  2. C'est ce que Carl Barks lui-même affirmait dans une interview offerte au fanzine danois Carl Barks & Co. pour son septième numéro.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .