FANDOM


Association de malfaiteurs est une histoire en bande dessinée de vingt-six planches scénarisée par Michael Gilbert et dessinée par Giorgio Cavazzano. Elle a été publiée pour la première fois en janvier 2009 au Danemark. Elle met en scène Balthazar Picsou, Miss Tick et les Rapetou. L'action se déroule à Donaldville avec une escale au Mont Vésuve.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Miss Tick a décidé d'attaquer le coffre-fort de Picsou afin d'obtenir son sou fétiche sachant que les Rapetou ont prévu d'en faire de même pour la fortune. La sorcière décide de transformer le coffre en verre mais juste avant qu'elle ne puisse le casser, Picsou met fin à ce sort grâce à une lampe-torche créée par Géo Trouvetou annulant toute magie. Les Rapetou s'en prennent alors à la sorcière vu qu'elle a fait rater leur attaque. Toutefois, Miss Tick propose une alliance vu qu'ils ont le même ennemi mais des objectifs différents.

Cette nuit là, cette étonnante alliance passe à l'attaque : les Rapetou font un trou dans le coffre puis Miss Tick provoque une panne du système de défense avant que les bandits avalent une potion concoctée au Vésuve. Picsou se retrouve alors confrontée à trois Miss Tick avant que la lampe de Géo dévoile qu'il s'agissait des Rapetou. La vraie sorcière apparaît alors quand les bandits subtilisent la lampe torche, faisant bien comprendre au milliardaire l'existence de cette alliance. Mais les Rapetou refusent de donner le sou fétiche craignant que Miss Tick parte avec tout l'argent et utilisent la lampe-torche pour faire du chantage.

Picsou comprend alors que l'alliance des bandits reste fragile et, après que Miss Tick ait transformé l'argent en serpent d'or, convainc les Rapetou d'utiliser la lampe-torche sur Miss Tick, mettant fin à sa magie, puis met fin au sortilège du serpent suite à la naïveté des Rapetou. Tout le monde finit enseveli sous un tas d'argent mais seul Picsou s'en sort, étant l'unique à avoir l'habileté de nager dans l'argent, les Rapetou et Miss Tick étant finalement arrêtés par la police.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire fut publiée deux fois en France, dans :

Galerie d'imagesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .