FANDOM


Au cœur de la forêt tropicale est une histoire en bande dessinée de sept pages scénarisée par Terje Nordberg et dessinée par Arild Midthun. Elle fut publiée pour la première fois le 12 octobre 2015 en Norvège. Elle met en scène Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck en Castors Juniors.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Donald prépare son équipement de survie

Donald Duck installe ce qu'il appelle son équipement de survie au grand désespoir de Riri, Fifi et Loulou Duck.

Un bus dépose Donald et ses neveux en pleine forêt tropicale. Les trois Castors Juniors sont en mission afin d'explorer et observer la forêt tropicale menacée et s'ils voient cela comme un honneur, Donald n'est pas de cet avis puisqu'il part du principe qu'il n'y a rien d'autre à savoir que la présence d'arbres et l'humidité. L'adulte est donc venu avec ce qu'il appelle un équipement de survie : une chaise longue, un parasol, une couverture, un casque audio et une tablette tactile. Les enfants se séparent dans leur oncle afin d'espérer quelque chose d'inconnu et laisser leurs noms dans les livres d'histoire mais Donald espère leur jouer un tour.

Donald se déguise en Scarabée Donaldus

Donald Duck se déguise en Scarabée Donaldus.

Avec la couverture, un bonnet de bain, du scotch et deux crayons, il se décide en scarabée et se baptise Scarabée Donaldus. Il passe devant ses neveux qui étudient l'importance des invertébrés pour l'écosystème mais ceux-ci l'ignorent délibérément. Vexé, Donald refait un passage en faisant du bruit mais eux s'intéressent davantage sur le fait que les fourmis et les araignées soient carnivore. Donald lancent alors une fourmi carnivore sur la toque de Riri avant de réaliser que les fourmis, insectes abondants selon le Manuel des Castors Juniors, sont nombreuses derrière le canard adulte.

Donald fuit fourmis sur une branche qui se brise

Donald Duck tente de fuir les fourmis mais sa branche se brise.

Voyant la fourmi sur la toque de Riri, Loulou pensait l'enlever mais Fifi s'interpose à temps vu que la piqûre de ces fourmis est très douloureuse, Donald le découvrira à ses dépens. Il pense alors leur échapper en grimpant à un arbre mais celles-ci sont capables de grimper jusqu'à la canopée pour trouver de la nourriture. Donald n'a plus qu'à s'échapper sur une branche qui finira par se briser, ramenant le canard à terre.

Donald échappe aux fourmis mais pas aux abeilles

Donald Duck tente d'échapper aux fourmis mais il ne voit pas les abeilles tueuses.

Riri, Fifi et Loulou s'intéressent alors au scarabée titan, un insecte dépassant les quinze centimètres capable de couper un crayon en deux avec ses mandibules. Donald s'en amuse mais il constatera que le manuel des Castors Juniors dit encore vrai puisque le scarabée titan lui coupe un des deux crayons de la tête de Donald. Le canard lui cède alors l'autre crayon puis fuit quand il voit les fourmis revenir à la charge. Mais en s'échappant, il tombe sur un essaim d'abeilles africanisées, dites abeilles tueuses, menaçant la forêt tropicale. En s'enfuyant, Donald amène l'essaim sur sur ses neveux et les quatre canards sont obligés de plonger dans la rivière pour échapper aux insectes volants.

Les neveux expliquent à Donald pourquoi ils l'ont ignoré

Riri, Fifi et Loulou Duck expliquent pourquoi ils ont ignoré le déguisement de Donald Duck.

Une fois les abeilles parties et les canards sortis de l'eau, Riri, Fifi et Loulou avoueront à leur oncle Donald qu'ils l'avaient toujours vu mais qu'ils savaient qu'il était impossible qu'il est un insecte puisque les insectes ont six pattes. Donald en conclue qu'il ne faut pas se fier aux apparences et il accepte d'accompagner ses neveux dans la forêt afin qu'ils lui fassent visiter.

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

Ce récit a été publié en France dans Le Journal de Mickey n°3391 du 14 juin 2017 avec les honneurs de la couverture.

Galerie d'imagesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .