FANDOM


Au service secret de l'A.S.S.O. ! est une histoire en bande dessinée de trente-et-une planches scénarisée par Casty et dessinée par Massimo De Vita. Elle a été publiée pour la première fois le 19 mars 2013 en Italie. Elle met en scène Mickey Mouse, Dingo, le commissaire Finot et Pat Hibulaire. L'action se déroule à Mickeyville et à Chumba Town.

SynopsisModifier

Mickey et Dingo doivent escorter une malette jusqu'à Chumba Town pour le compte d'une agence internationale. Seulement, Pat Hibulaire convoite cette mallette et il faudra empêcher le bandit de mettre la main dessus.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Dingo se la joue James Ding avec le costume de son trisaïeul

Dingo se la joue James Ding Triple Zéro avec son costume.

Mickey et le commissaire Finot se rendent chez Dingo afin de le chercher vu que tous trois sont attendus à l'A.S.S.O. alors que c'est Top Secret. Dingo, qui se prend alors pour James Ding Triple Zéro, a mis la main sur le costume mité de son trisaïeul Zéro Zéro Dingo qui était agent secret pour la couronne britannique. Les gadgets fonctionnent toujours mais le stylo lance-fléchettes somnifères ne fonctionne plus si bien que ça, mais il y a encore les lunettes caméra. Tous trois arrivent au siège de l'A.S.S.O. où ils sont accueillis par la secrétaire, 92. Étant donné l'entrée facile, Dingo pense que les agents sont trop confiants mais il ne se doute pas que le directeur, Un, utilise une machine pour vérifier leurs identités qui découvre même les gadgets de Dingo.

Distrait Mickey oublie la malette de l'ASSO

Distrait, Mickey Mouse oublie la mallette de l'A.S.S.O..

Un accueille donc ses trois visiteurs et leur présente ses collègues Deux, Trois, Quatre et Six puisque Cinq est parti à la retraite. Un confie alors à Mickey et Dingo la mission d'apporter une malette au centre de recherches aérospatiales de Chumba Town, le choix du duo est dû à la crainte d'une taupe dans l'agence travaillant pour une puissance étrangère et par conséquent il fallait des hommes que personne ne connaisse. Bien évidemment il est formellement interdit d'ouvrir la valise pour connaître le contenu, de plus, s'il y a un problème, ils ne se sont jamais vus. La mission commence immédiatement mais, très rapidement, Mickey oublie la mallette sur le bureau de 92. Et ils ignorent également que Pat Hibulaire les surveille.

Pat Hibulaire neutralisé par une carte routière

Pat Hibulaire neutralisé par la carte routière sortie de la montre de Dingo.

Mickey a besoin d'un GPS pour connaître le chemin jusqu'à Chumba Town mais la montre contient une carte détaillée du pays. Sauf que cela sort en réalité une carte routière. Sur la route, Dingo constate qu'ils sont suivis, Mickey ralentit et se fait alors doubler par un homme en costume jaune, ce qui est une fausse alerte. Mais ils ne voient pas le camion de la Texas Oil conduit par Pat Hibulaire les doubler puis verser de l'essence sur la route, causant un accident à Mickey et Dingo. Pat se présente ensuite à eux au volant de son camion et Mickey a une idée : ressortir la carte routière de la montre de Dingo car, avec le vent, celle-ci fonce sur le visage de Pat qui a un accident à son tour.

Les chaussures à roulettes permettent à Mickey et Dingo de s'échapper

Les chaussures à roulettes permettent à Mickey Mouse et Dingo de s'échapper.

Mickey trouve alors un train qui va partir et les deux héros embarquent, sans voir que Pat Hibulaire monte également dans ce train et assomme le contrôleur pour prendre sa place et ses vêtements. Quand le bandit s'approche des deux héros, la fuite est de mise et Dingo réussit à stopper le train. Pendant que Pat est retenu par les autres passagers du train voulant montrer, effrayés, qu'eux avaient un billet de transport, Mickey et Dingo courent jusqu'à ce que dernier utilise un nouveau gadget de son trisaïeul : des chaussures à roulettes, Mickey peut alors chevaucher son ami qui fonce puisqu'elles se rechargent automatiquement pendant qu'il roule. Mais vu qu'il ne peut pas s'arrêter, ils perturbent la circulation avant de finir au fond d'un lac.

Accident de side-car pour Mickey et Dingo

Accident de side-car pour Mickey Mouse et Dingo.

Alors que le shérif cherche à comprendre de quoi il s'agit, Pat les rejoint pour faire accuser Mickey de lui avoir volé la mallette. Le shérif demande alors aux deux chargés de mission leurs papiers d'identité mais Dingo se trompe et lui donne ceux de son trisaïeul disant qu'il est la reine d'Angleterre. Le shérif appuie alors sur un bouton du costume de Dingo qui déclenche un jet de jus de citron aveuglant le représentant de l'ordre. Mickey et Dingo s'enfuient à nouveaux et louent un side-car pour reprendre la route. De son côté, Pat Hibulaire assomme le shérif et prend ses vêtements et sa voiture pour reprendre leur poursuite. Le side-car a un accident faisant séparer les deux héros, Dingo partant avec la moto et Mickey s'écrasant contre un rocher. Dingo avait la mallette mais il revient sur ses pas, Pat lui promet à donc de les laisser tranquille en échange de la mallette.

Mickey assomme Pat Hibulaire d'un coup de crochet

Mickey Mouse assomme Pat Hibulaire d'un coup de crochet.

Dingo accepte la proposition de Pat mais tous deux sont désormais menottés à un panneau indiquant qu'ils sont au désert de la mort. Dingo se met alors à mâcher un chewing-gum sauf qu'il s'agit de plastic explosif s'activant à la chaleur. Mickey s'en sert pour faire exploser le panneau en plaçant le dit plastic. Après explosion, les deux héros sont libérés et Dingo a même placé un émetteur sur la malette pour retrouver Pat Hibulaire. Celui-ci est installé dans la cabane d'une vieille mine et décide d'ouvrir la mallette pour voir si celui qui lui a demandé de la voler ne pourrait pas lui donner de l'argent. Une fois ouvert, l'intérêt de Pat est davantage sur le détecteur de Dingo, permettant ainsi à Mickey et Dingo de l'assommer d'un coup de crochet. Dingo regarde alors à l'intérieur de la mallette.

Le shérif finit par retrouver Mickey, Dingo et Pat Hibulaire

Le shérif a fini par retrouver Mickey Mouse, Dingo et Pat Hibulaire.

Ce qui les surprend est de voir que la malette est en fait vide. Le shérif arrive finalement avec un autre agent car les voitures de police sont suivies par satellite, permettant ainsi à Mickey et Dingo de reprendre leur route après explications tandis que Pat Hibulaire retourne en prison. Les deux héros atteignent enfin le centre de recherches d'aérospatiales de Chumba Town où Un les attend avec ses collègues, Mickey raconte les attaques de Pat Hibulaire et demande des explications quand arrive d'autres coursiers avec des mallettes, l'homme vêtu de jaune qui les doubla auparavant puis un homme vêtu de vert. Un commence alors à expliquer le pourquoi de la situation, le but était de piéger ses quatre subalternes pour découvrir lequel est la taupe.

Un réussit à démasquer Deux

Un finit par démasquer Deux.

Un avait fait croire aux quatre autres que Mickey et Dingo sont de faux coursiers et a indiqué à chacun un différent vrai coursier. Si le coursier bleu arrive à son tour, le rouge a été attaqué et se fait voler la mallette, celui qui était indiqué par Un à Deux. Ce dernier est donc la taupe de l'agence, engagé par un pays concurrent qui lui a promis une jolie somme pour le contenu de la mallette et a envoyé des complices attaquer le coursier rouge tout en engageant Pat Hibulaire pour faire croire que la taupe ignore qui est la vraie taupe. Deux est alors arrêtée et Un raconte à Mickey et Dingo que la mallette elle-même était le secret à transporter puisqu'elle était faite d'un nouveau matériau hypertechnologique de la Nasa. Mickey, Finot et Dingo fêtent la réussite de leur mission et le dernier nommé trouve un dernier gadget de son trisaïeul, un parfum contenant en réalité un gaz paralysant et qui agit efficacement sur Mickey et Finot.

Au service secret de l'ASSO - Fin

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Ce récit a été publiée en France dans Super Picsou Géant n°209 du 3 décembre 2018. Pour une publication intégrale, le récit a été imprimé à l'horizontale pour que chaque page du magazine contienne deux pages de bande dessinée.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .