FANDOM


Avril sans poisson est une histoire en bande dessinée de dix pages scénarisée par Didier Le Bornec et dessinée par le studio Comicup. Elle fut publiée pour la première fois le 26 mars 2008 en France. Elle met en scène Donald Duck et Lagrogne. L'action se déroule à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.


Pour le 1er avril, Donald décide de ne pas faire de blague à Lagrogne. Toutefois, le canard a peur que son voisin lui en fasse mais en fin de compte rien, pas de pots de peinture devant sa porte, pas d'auge de béton à prise rapide au pied de la fenêtre, pas de seuil enduit de savon noir, pas de fil de nylon tendu pour faire trébucher Donald... Lagrogne n'a rien fait et cela l'inquiète.

Le canard continue alors de fouiller autour de chez lui mais il n'y a toujours aucune farce, pas de râteau sur lequel marcher, pas de crapaud dans la boîte aux lettres, pas d'eau dans la 313, d'autant que les volets sont fermés chez Lagrogne. Donald décide alors de quitter la ville pour la journée au volant de la 313 mais il reste néanmoins inquiet et craint d'avoir déjà un poisson dans le dos. Mais en vérifiant, il heurte une autre automobile et son propriétaire le frappe.

Donald reprend alors sa route avec toujours cette sensation d'être surveillé mais, en ne faisant pas attention, il se retrouve sur une voie de chemin de fer et finit par être renversé par un train, le faisant voler avec sa 313 jusqu'à une mare aux crapauds. Un fermier dans un tracteur passe alors par là et sort la 313 de la mare mais elle finit remplie d'eau comme dans les blagues faites habituellement par Lagrogne et le moteur est noyé, empêchant la voiture de redémarrer. Après vérificiation, il s'agissait là aussi d'un poisson coincé dans le pot d'échappement, là aussi comme dans les blagues, ce qui fait rire le fermier que Donald finit par frapper d'un coup de poisson.

Constatant qu'il n'a finalement pas besoin de Lagrogne vu qu'il peut subir les blagues lui-même, Donald rentre chez lui en se disant que ça ne pourrait pas être pire. Mais il marche sur son râteau, se fait piquer par une abeille et atterrit dans sa poubelle pleine d'ordures. Donald décide alors de se rendre chez son voisin, convaincu d'avoir été marabouté, et constate que Lagrogne est resté chez lui cloué au lit par une mauvaise grippe et surveillé par son médecin. Choqué, Donald s'assoit sur sa poubelle jusqu'à la nuit constatant avoir vécu le 1er avril le plus bête de sa vie et en ne constatant pas le poisson accroché à son dos.

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

Cette aventure s'est retrouvée publiée à deux reprises en France : dans Le Journal de Mickey n°2910 du 26 mars 2008 et dans Le Journal de Mickey n°3276 du 1er avril 2015. La deuxième publication bénéficiera même des honneurs de la couverture. À noter que l'histoire n'a pas été publiée dans un autre pays à ce jour.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .