FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baptiste (homonymie).

Baptiste (Battista en version originale) est un chien anthropomorphe de l'univers de Donald Duck.

HistoriqueModifier

Baptiste est le majordome attitré de Balthazar Picsou. Il est grand, élégant et aux cheveux roux.

S'il remplit avec style les devoirs d'un majordome normal, tels que servir le thé ou annoncer les visiteurs, Baptiste est aussi, bien plus souvent, l'homme-à-tout-faire de Picsou, lavant la façade du coffre, repassant le linge de son patron (et ses billets), et ainsi de suite.

Tout comme sa collègue et amie Miss Frappe ou son homologue Arsène, Baptiste n'est que rarement et chichement payé, mais il est presque addict à son travail et cache également une grande affection pour le vieux milliardaire.

BiographieModifier

D'après l'histoire Zéro Problème, de la série Donald Junior, Balthazar Picsou, dans les années vingt, fut chargé de garder son jeune neveu Donald. Le même jour, il avait décidé de recevoir des candidats pour le poste de majordome (il en voulait un pour correspondre à son nouveau statut de magnat multimilliardaire).

Le canard écossais, n'arrivant pas à s'occuper du turbulent Donald lui-même, décida de faire de la garde du caneton le test d'embauche. Après que de nombreux candidats eurent abandonné, se présenta alors le jeune Baptiste, qui sympathisa immédiatement avec Donald, devenant par la suite le majordome de Picsou.

En coulissesModifier

Baptiste a été créé par Rodolfo Cimino et Massimo De Vita dans l'histoire Picsou déjoue le « coup de l'angulus », datée du 1er mai 1967. Il fera de très nombreuses réapparitions à partir de cette histoire, reprenant la plupart du temps des rôles secondaires (Baptiste étant un personnage rarement mis au premier plan), notamment dans la branche italienne de la bande dessinée de l'univers de Donald Duck.

Il est à noter qu'un autre majordome très proéminent et d'ailleurs très similaire à Baptiste, Arsène, reprend le rôle de Baptiste dans La Bande à Picsou. En effet, en 1987, Baptiste était très peu connu aux États-Unis, étant principalement apparu dans des histoires d'origine Italiennes et qui n'étaient pas encore traduites à l'époque. D'autres majordomes, anonymes (ou parfois répondant au nom de Jeeves), étaient apparus dans de nombreuses histoires américaines entre-temps.

Notes et référencesModifier

  1. Elle a été mentionnée dans l'histoire de Gorm Transgaard au scénario et de Flemming Andersen au crayonné, La guerre de la fripe (Code I.N.D.U.C.K.S : D 2005-099), publiée pour la première fois le 26 février 2008. La femme du majordome de Balthazar Picsou n'y est citée que de façon très furtive : son unique rôle est d'avoir acheté une chemise hawaïenne à Daisy Duck, pour l'offrir en cadeau à son conjoint.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .