Beauté fatale ! est une histoire en bande dessinée de huit pages scénarisée par Gérson L. B. Teixeira et dessinée par Irineu Soares Rodrigues. Elle fut publiée pour la première fois en août 1989 au Brésil. Elle met en scène Fantomiald, Fantomialde, le Maire de Donaldville ainsi que la voleuse. L'action se déroule à Donaldville, dans les rues de la ville, ainsi qu'au Plaza Hôtel.

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

Une voleuse parvient à accomplir ses méfaits en charmant les policiers... Comment nos super-héros vont-ils parvenir à l'arrêter ?

Résumé complet[modifier | modifier le wikicode]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Un soir, le maire de Donaldville fait appel à Fantomiald et à Fantomialde de toute urgence. En effet, il explique à nos héros que plusieurs agents de sécurité sont dans l'incapacité d'effectuer leur travail, depuis qu'un vol eut lieu et qu'ils perdirent la tête. Le maire explique que le voleur utilise sans doute quelque chose pour pouvoir les rendre inoffensifs et ainsi accomplir ses méfaits. Il ajoute que le lendemain, un objet très précieux, la couronne du roi Babylonien Tiococ II, sera exposé au Plaza Hôtel de la ville. Fantomiald et Fantomialde décident donc de s'occuper de la sécurité de l'objet.

Le lendemain, au Plaza Hôtel, nos deux héros sont sur le qui-vive. Tout a l'air de bien se passer... jusqu'à ce qu'une étrange personne masquée et costumée arrive et se place devant l'objet. Cette dernière ôte son costume... et nous découvrons alors une magnifique femme ! Usant de son charme, elle parvient alors à rendre fous les quelques agents de sécurité présents dans la pièce. Elle parvient sans peine à subtiliser la couronne. Fantomiald tente de s'interposer entre elle et l'objet mais grâce à son charme naturel, la voleuse réussit à faire tourner la tête de notre héros à plumes. Heureusement que Fantomialde est présente et, grâce à son lasso, réussit à l'arrêter. Mais la voleuse n'en a pas fini et ordonne à Fantomiald, alors sous le charme de la voleuse, de s'attaquer à Fantomialde, chose qu'il fait alors.

La voleuse envoûte les agents de sécurité pour accomplir son vol.

Un peu plus tard, la voleuse et Fantomiald ont disparu. Le maire demande alors à Fantomialde ce qu'il s'est passé. La voleuse est partie avec la couronne ! Pas de problème, Fantomialde est là. Grâce à son lasso magnétique qui laisse des traces de magnétismes sur les gens, elle réussit à retrouver la trace de cette voleuse. En réussissant à entrer dans sa cachette, elle découvre que la voleuse se transforme avant d'aller dormir. Elle décide d'agir et réussit à l'arrêter grâce de nouveau à son lasso. Mais la voleuse essaye de s'échapper en faisant appel à Fantomiald. Toutefois, quand ce dernier arrive, toujours sous le charme de la voleuse, découvre son véritable visage : elle a en fait besoin d'une tonne de maquillage et d'artifices pour pouvoir charmer tous les hommes !

Fantomialde montre à Fantomiald le vrai visage de la voleuse.

Peu après, le maire ainsi que la police de la ville arrivent et arrêtent la voleuse. Le maire explique que les agents de sécurité envoûtés sont désormais hors de danger, après qu'on leur ait montré une photo de la voleuse avant sa transformation. Avant de partir, Fantomialde décide de prendre un pot de maquillage de la voleuse. Après tout, si une femme est jolie, ça vaut la peine de découvrir son secret de beauté !

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Publication française[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°12 du 11 décembre 2019.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.