FANDOM


Nuvola apps important.svgCe billet de blog appartient au Portail:Création de fan, c'est une œuvre créée par un (des) fan(s) et donc non officielle. Même s'il se peut qu'elle emprunte ses personnages et/ou ses créations, cette œuvre n'appartient pas à et n'est absolument pas liée avec la Walt Disney Company et ses succursales.
L'enterrement fut très douloureux. Matilda, ma tante, la sœur de Picsou était venue. Tout Donaldville était venu à la mise en terre de l'homme le plus riche du monde ainsi que des gens venants du monde entier et même des chefs d'état. Nous nous tenions debout regardant notre oncle faire son dernier voyage. Les gens défilaient vers nous en nous présentant leurs condoléances. La journée était sombre, on ne voyait pas le soleil, caché par les nuages. Soudain apparut une femme très bien habillée et parée de noir. C'était Goldie O'Gilt, l'amour de jeunesse de mon oncle, la perle du Klondike... Elle sanglotait en s’avançant vers le cercueil de mon oncle et dit :

— Pourquoi ? Pourquoi toi ? Balthazar, tu n'as jamais voulut l’entendre mais je t'aimais. Chaque jour j’ai pensé à toi me demandant pourquoi je n’ai pas fais plus d’effort pour te retenir. J’aurais dus te le dire en personne, pas qu’avec une lettre que… A quoi bon maintenant que tu es mort. Je ne pourrai plus vivre sachant que tu n’as pas connus la vérité de ton vivant par ma faute.

Lorsqu'elle se tût, elle sortit de son sac d'une une main tremblante un revolver. Elle porta le canon vers sa tempe et mit fin à ses jours.

Les deux anciens amants furent enterrés l'un à côté de l'autre.

Lorsque nous rentrâmes chez le notaire, il nous annonça que nous héritions de toute la fortune de mon oncle. A quoi bon ? Cela ne changerait pas le fait qu'il ne serait plus là. De plus, l'argent aurait servit à éponger les dettes de mon défunt oncle.

Mais à la maison, Riri, Fifi et Loulou m'expliquèrent qu'ils avaient réussi à récupérer l'argent qu’avait volé Flairsou et Gripsou : "Chouette, encore de l'argent pour payer les dettes de Picsou Enterprises !"

Deux mois plus tard, dans un communiqué, le porte-parole de la Maison Blanche annonçait qu'Archibald Gripsou et John Flairsou avaient été repérés en Afrique-du-Sud et qu'ils avaient bien été extradés vers les États-Unis pour être jugés. Une semaine après les autorités nous contactaient pour nous informer que toutes les dettes de feu-Balthazar Picsou et de ses sociétés avaient été éffacées pour le service qu'il avait rendu à la nation en sauvant Donaldville de la destruction. N'ayant plus aucune dette à régler, j'étais devenu l'homme le plus riche du monde, moi, Donald Duck.

Mes neveux et moi restaurâmes les sociétés de mon oncle et avions remonté son empire financier. Nous continuions à assurer la relève mais tout n'était pas terminé pour autant.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .