FANDOM


Nuvola apps important.svgCe billet de blog appartient au Portail:Création de fan, c'est une œuvre créée par un (des) fan(s) et donc non officielle. Même s'il se peut qu'elle emprunte ses personnages et/ou ses créations, cette œuvre n'appartient pas à et n'est absolument pas liée avec la Walt Disney Company et ses succursales.
Chroniques4couv

ÉDITORIAL:


C'était dit: pour l'anniversaire commun de Donald Duck et du journal de son meilleur ami Mickey, la Walt Disney Company a organisé un évènement encore plus faramineux que celui qui accueillit en son temps la sortie du Topolino n°1000 ! Des personnages Disney de tous horizons ont ainsi été conviés à une ballade en forêt très spécial. Nous avons posté à un endroit du parcourt notre meilleur photographe, Popop Duck, et commenté ses photos d'après les récits assez embrouillés qu'il nous a donné. Nous espérons ainsi donner satisfaction au lecteur (et aussi au porte-monnaie de notre comptable personnel).

Votre dévoué,

Ray Dacteurenchaiffe

Marche0

Pour commencer, sous la sage conduite de Merlin (qui tient le registre des invités), se présentent Donald Duck et son toon, qui a si bien interprété son rôle dans les dessins animés depuis 80 ans !

Marche1

Tandis que Donald s'en va vexé que le Génie (qui vient en deuxième position) l'aie confondu avec son toon, arrivent Daisy Duck, qui jette un regard plein de complaisance au photographe et prend une pose avanageuse, ainsi que Mickey, dont l'attitude triste s'explique difficilement: certains esprits malveillants, comme celui de Michel Souris, ont prétendu qu'il s'agissait de jalousie car Donald prenait la vedette alors que son journal fêtait lui aussi ses 80 ans. Mais il s'agit probablement de rumeurs; Mickey était probablement attristé par l'attitude de Donald.

Marche2

M. McPicsou remarque à son tour le photographe et,s e plaçant devant l'objectif, rappelle la part importante qu'il a pris à l'éducation de Donald Duck, et l'importance de son prêt à Hachette dans la création du Journal de Mickey.

Errg

L'arrivée de Peter Pan, concommitante à celle du Crocodile (qu'on n'avait pas invité), donne du fil à retordre à Merlin, qui a du mal à expliquer à Peter que c'est une marche et pas un meeting aérien.

Marche4

Maléfique (qu'on n'avait invité de peur qu'elle réagisse aussi mal que la première fois où l'on avait omis de l'inviter) arrive à pieds, précédée de Jafar (pas invité, lui) à cheval (qui espérait en profiter pour se venger d'Aladdin; mais M. Eisner a été le plus malin, en n'invitant pas Aladdin).

Marche6

Dumbo marque le retour (temporaire, remarquez) des Gentils en tête du cortège. Contrairement à Peter Pan, il a bien compris que cette fois-ci, il fallait marcher, pas voler. Il est malheureusement suivi de Scar… La Sorcière, elle, sort du rang pour aller discuter magie avec Merlin, lequel se comporte avec elle de la même manière qu'avec Madame Mim: courtoise mais distendue.

7

Lorsque M. Eisener avait invité le Roi Triton d'Atlantica, il n'imaginait pas que le bougre inonderait toute la forêt pour pouvoir passer… Nessie en profite pour effectuer son passage, qu'il aurait pu assurer à pieds mais trouvait plus reposant et original d'éffectuer en faisant la planche… Merlin, lui, essaie désespéréement de se souvenir de la formule pour se transformer en poisson, qu'il a encore oubliée !

Marche8

Yen Sid, appelé en urgence, ouvre en plein milieu des flots un portail de télétransportation entre son laboratoire et la forêt et résout finalement le problème de la même manière dont il avait sèché son château un jour que Mickey Mouse l'avait inondé…

Marche9

Considérant qu'avec des rigolos pareil, on n'arrivera à rien, Yen Sid décide de prendre la direction des opérations à la place de Merlin, et se place résolument devant lui pendant que les dernières flaques s'évaporent.

Marche10

Le Chat-fouin du Pays des Merveilles arrive sur un pas de danse. Médusé de voir un personnage encore plus dingue qu'un toon alors qu'il n'en est même pas un, Roger Rabbit a alors une réaction typique de toon, qui intéresse beaucoup le professeur Donald Dingue (qui voudrait savoir comment il fait ça).

Marche11

Arrivent encore la garde prétorienne de la Reine de Cœur (qui commence à faire des misères à Merlin, qui s'est entretemps débarrassé de l'envahissant Yen Sid), Maître Hibou… et Jack Skellington qui tente un BOUH à l'égard de Popop, qui s'évanouit sur son appareil, le brisant irrémédiablement. C'est donc sur cette image que se termine le reportage de M. Duck sur l'anniversaire de son cousin. Néanmoins, la fête se poursuivit fort tard dans la nuit.

Dernière minute:

Nous avons la confirmation que M. Philippe Laglue est passé, le visage bien visible, à la toute fin du défilé. Le lecteur attentif se souvient que nous avions tenté sans succès, dans notre précédent numéro, de photographier le visage de l'individu; comme pour les raisons énoncées plus haut l'appareil de M. Duck était hors d'usage à ce moment, il vous faudra encore patienter jusqu'au prochain numéro pour en savoir plus sur Philippe Laglue.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .