FANDOM


Entre 1947 et 1952, un certain nombre de court-métrages de Donald (je n'en connais que trois; il y en a peut-être d'autres) ont présenté une étrnage caractéristique… celle de montrer Donald VIEUX !

Court-métrage n°1: Bootle Beezle (1947)

Dans ce court-métrage, est abordée pour la première fois l'étrange concept de monter Donald comme ayant vécu dans les années 20, les shorts se présentant comme des rétrospectives sur sa vie. Néanmoins, la narration était assûrée par Pépé-le-Grillon (à ne pas mélanger avec le personnage d'Herman, son petit-fils, dont il était étant jeune le sosie), et Donald n'apparaissait que dans les parties flash-back, évitant le choc de la présence de la star  pour la première fois vieillie. Dans le film, Pépé-le-Grillon raconte sa première rencontre avec Donald, alors entomologiste.

Court-métrage n°2: Sea Salts  (1949)

300px-CaptainDonald-1

Donald vieux dans Sea Salts.

Le court-métrage s'introduit par la présence de Donald vieux dans sa vieille maison qui a, semble-t-il, pris du galon depuis les court-métrages habituels où il est matelot, puisqu'il pore ici un costume d'officier de marine (mais sa casquette a la forme de son béret et les quatres boutons dorés de sa vareuse ont été transférés sur sa veste). Il vit avec Pépé-le-Grillon, qui raconte une autre de leurs aventures communes, en mer cette fois, qui explique comment ils ont fini par s'entendre. Donald, montré vieux pour la première fois dans le film, porte des favoris qui le rapprochent graphiquement de Picsou (après tout, pourquoi pas ? il existait déjà depuis deux ans…).

Court-métrage n°3: Let's stick together (1952)

Vlcsnap-2012-04-24-18h56m18s173

Donald vieux sur l'écran-titre de Let's stick together. Attention, cette image n'est pas exactement fidèle au film, où il n'a pas de lorgnons.

Ici, le film semble le reflet inversé de Sea Salts. Une séquence d'introduction similaire montre là encore Donald vieilli (mais avec une apparence trés différente de Sea Salts, puisqu'il porte une barbe et non des favoris — fait imputable à la ressemblance déjà citée entre de Donald à favori et Picsou: si en 1949, le vieil oncle n'était pas trés connu, la ressemblance pouvait sauter aux yeux en 1952, année de certaines des plus belles histoires avec le canard richissime comme Juste un pauvre vieil homme pauvre…, La Guerre des Statues, Noël pour Pauvreville  et j'en passe) et son adversaire insecte vieilli qui en le voyant se remémore leur folle jeunesse… En revanche, le film a cette fois pour but de montrer comment a commencé la rivalité et non l'amitié entre l'abeille (ce n'est pas Herman, mais un sosie de Spike, qui est ici vieilli).

Bis: La mort de Picsou

Au passage et en complément, comment ne pas montrer ce célèbre (et je le répète non-officiel) dessin de Don Rosa sur la mort de Picsou: il y a montré Donald vieux trés différent des deux versions suscitées:

Mort-de-picsou

C'est probal

Conclusion(s)

Pour expliquer cela, j'ai voulu montrer sur Universduck que c'était un sosie de Donald, mais son oncle, que montraient ces films: un "Capitaine Donald Duck". Le dessin de Rosa, lui, n'est pas officiel, je n'en prend tout simplement pas compte. À vous de choisir.

En tout cas, les distribueurs français ont décidé de ne jamais doubler les films qui le montrent vieux, à savoir Sea Salts et Let's stick together.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .