FANDOM


Villainous rivalry by krakenguard-d67p7ca
Voici le premier chapitre d'un roman mettant en scène les principaux méchants de Disney, avec en vedette un de mes favoris, Jafar

Les Complots de Jafar - Épisode 1 - "Du Côté de Donaldville"


— Dites, M. Jafar, Il faudrait songer à me payer ! c'est votre onzième café !

— …Hein ? Ah ! Oui, oui. Tout de suite.

Le célèbre sorcier saisit son bâton magique, suscita quelques dollars. Le tenancier du bar, satisfait, les jeta dans son tiroir-caisse pendant que Jafar, à pas lents, s'éloignait tristement vers la grand-rue de Donaldville. Il ruminait de noires pensée : lui, Jafar, le plus grand sorcier du monde, en être réduit à payer une consommation ! Comment avait-il pu tomber si bas ?… L'ex-grand vizir n'avait eu que des malheurs depuis que sa tentative de révolte des méchants [1] avait échoué. Depuis une dizaine d'années il zonait entre Mickeyville et Donaldville, sans vrai but ni direction. Il avait beau être un être abject, il faisait peine à voir…

Soudain, son regard tomba sur un grand building cubique, avec un gigatesque signe $ peint sur une des faces. Il le recconut immédiatement: comme on l'aura compris, c'était le fameux dépôt n°1 de Balthazar Picsou. Mais ce qui l'intéressait plus particulièrement, c'était la canne en robe noire qui lançait des sorts primitifs (les "bombes à flouff") sur le coffre. Jafar percevait que c'était une grande sorcière, malgré ses airs de diseuse de bonne avenbture à un penny . Il percevait également la haine profonde que Miss Tick (car c'était elle) ressentair contre Picsou. Cette haine donna une idée à l'impitoyable sorcier: un énième plan de vengeance venait de n'aître dans son esprit maléfique… Un mince sourire sur les lèvres, il attendit que les défenses informatiques du Coffre aient repoussée la sorcière, puis, comme elle allait s'éloigner, il l'aborda:

— Bonjour, collègue !

— Je n'ai rien à voir avec vous, grand escogriffe ! Répliqua l'autre avec un air de chat effarouché.

— Que vous croyez ! Sachez que je suis JAFAR ! La Terreur d'Agrabah ! Le plus grand sorcier du monde !

— Surtout le plus prétentieux, fakir-à-la-gomme ! J'ai d'autres chats noirs à fouetter !

— NE ME PROVOQUEZ PAS !… Mais changeons de conversation. Vous voulez quelque-chose, n'est-ce pas ? Intensément ?…

Ja ! Le sou n°1 de Picsou ! Et alors ?

— Alors… Le voilà ! Dit le sorcier en faisant apparaître le talisman dans sa main gauche.

À ce moment, un cri étouffé par les cloisons se fit entendre: Picsou, en voyant sa pièce disparaître sous ses yeux, venait de s'évanouir dans un râle.

Miss Tick fit des efforts pour se saisir de la pièce, mais Jafar la  tenait hors d'atteinte de la petite cane d'un mètre de haut, qui faisait de pitoyables bonds pour tenter de l'attraper.

— T, T, T, Mlle Tick… Pas touche ! Vous n'aurez cette amulette que si vous m'aidez à me venger de mes ennemis… ALADDIN et MICKEY !

— Ach… Ça me paraît honnête. Et puis, c'est plus fort que moi: je ne peux pas laisser une occasion pareille D'AVOIR CE SOU !

À suivre.

  1. Voir Mickey, le club des méchants
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .