FANDOM


La mystérieuse femme fouilla dans les papiers et découvrit sa mission.

"Mmh..., pensa-t-elle, il me semble que ce Picsou a beaucoup d'usines fabriquant des armes.... Je comprends pourquoi ça intéresse les services brutopiens."

La femme se rendit au Krumlin Prison et, justement, Picsou et ses neveux l'attendaient. Soudain, Donald reconnu l'espionne et s'écria :

"Vous.... Vous êtes Mme Triple X, alias Ginette Lamouche ! Je ne savais pas que vous travailliez pour les services brutopiens....

-C'est qui, cette fille ?, demanda Picsou.

-Oh, une espionne que l'on avait rencontré sur la Côte d'Azur, quand tu nous avais offert des vacances.

-Oui... Je me souviens aussi du prix !, répondit Picsou, agacé.

-Bon, revenons à Mme Triple X, proposèrent Riri, Fifi et Loulou.

Kvigb02

Mme Triple X.

-Oui, que faites-vous là ?, demanda Donald.

-Oh, contrairement à ce que vous pensez, je ne travaille pas pour les services brutopiens !

-Mais alors, que faites-vous là ?, lancèrent les enfants.

-On m'avait demandé de remplacr un agent secret. Vous devriez le connaître : il s'agit de Quatre X, alias Donaldo El Torero.

-Il ne s'était pas fait expédier dans les mines de sel par Bruto ?, rétorqua Donald.

-J'ai dû rater un épisode...., se dit Picsou.

-Apparemment, non, répondit Triple X. Oh, vous savez, ces espions sont plutôt fort ! Mais moins que moi !

-Vantarde..., dit Donald. Mais pourquoi êtes-vous venue nous voir ?

-C'était la mission à Quatre X.

-Vous voulez dire qu'il nous recherchait, nous ?, demanda Picsou.

-Oui. Vous savez, M. Picsou, vous êtes très intéressant pour les services brutopiens. En effet, vous avez beaucoup d'usines d'armement. Ce milliardaire brutopien qui vous avez demandé rendez-vous n'existe pas ! Ce n'était autre qu'une ruse de ces espions. 

-Vous voulez dire qu'on est venu en Brutopie pour rien ?

-Oui, c'est un peu ça. Ils avaient fait exprès de vous donnez un rendez-vous devant le Krumlin Prison, car ils vous auraient pris en otage et mis directement dedans. Et ils vous auraient demandé de leur vendre vos usines d'armement à bas prix, voir même gratuitement, sinon ils vous auraient tué ! En clair, heureusement que j'étais là !

-On vous dois une fière chandelle, dit Picsou. Maintenant, il ne nous reste plus qu'à repartir...

-Ah, il y a un petit problème, M. Picsou...

-Lequel ?

-On ne sort pas de la Brutopie comme ça ! Les aéroports sont surveillés, des soldats vous reconnaîtront sûrement ! Pareil pour les gares. Et les frontières sont contrôlés, impossible d'y passer !

-Vous voulez dire qu'on est bloqué en Brutopie ?

-Pas vraiment... Il n'y a qu'un moyen !

-Lequel ?

-Passer par la Sibérie pour rejoindre l'URSS. Il n'y a pas de contrôles aux frontières brutopiens, là-bas. Il fait trop froid !

-Je n'ai quand même pas envie de finir chez Staline, moi !

-C'est déjà mieux que la Brutopie.... Il faut donc rejoindre la Sibérie en voiture, voir même à pied !

-Oh non !", pensa Donald.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .