FANDOM


Le lendemain matin, à 8h00, un avion atterrit à l'aéroport de Nuuk, la capitale du Groenland. À bord de celui-ci, il y avait bien sûr Balthazar Picsou, Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck. Ceux-ci descendirent de l'avion et en prirent un autre en direction de Siorapaluk. Arrivés enfin à destination, Picsou dit alors :

Flag of Greenland.svg

Groenland

"Bienvenue à Siorapaluk ! -C'est ça, ton village perdu du Groenland, lança Donald, qui, lui, n'admirait pas beaucoup le petit village. -Euh... oui ! -Dis, oncle Picsou, demandèrent Riri, Fifi et Loulou, elle est où, ton usine ? -Là-bas, dit Picsou en montrant du doigt un vieil entrepôt à moitié délabré. "

Ils se dirigèrent donc vers l'usine et entrèrent dans le bâtiment. Là, un Inuit avec un gros manteau bien rembourré les accueillit. Picsou expliqua le motif de sa venue et demanda donc les actions. Alors, l'Inuit répondit :

"Très bien. Mais... dites, c'est quand que vous installerez un poêle dans l'usine. Mes employés commencent à avoir froid.

-C'est vrai qu'il caille, dans ce bâtiment, dit Donald.

Mensh2b52

Les Inuits mécontents de ne pas avoir de poêle dans leur usine.

-Mais..., répondit Picsou, je ne suis pas milliardaire, tout de même !

-Ah bon..."

C'était un des employés de l'usine de ferrailles qui venait de parler. C'est alors que les petits-neveux de Picsou remarquère quelque chose : les employés étaient tous des Inuits assez costauds, et ils n'étaient vraiment pas très content ! Le directeur de l'usine lança alors :

"Tu n'auras pas les actions tant que l'on aura pas de poêle !

-Tout ça pour un poêle..."

Picsou se disait qu'il vaudrait mieux en acheter un que de se battre avec les Inuits car, pensa-t-il : "Il sont assez costauds !". Il alla donc à un magasin de poêle à bois (il y en a partout, dans cette région) et demanda le moins cher d'entre eux. Le vendeur lui en proposa un à 5 $ et Picsou dut se résigner à l'acheter (il regretta quand même ses 5 $ bien plus tard !). Il retourna à l'usine et dit alors :

"C'est bon pour votre poêle, maintenant, les actions !

-Les voici ! dit l'Inuit en les lui tendant.

-Merci !"

Picsou reprit alors l'avion vers Nuuk. Puis, là-bas, ils reprirent un autre avion vers la capitale de l'Islande : Reykjavik. Arrivés à destination, Picsou dit :

Flag of Iceland.svg

Islande

"On a déjà deux actions : une pour le Canada et l'autre pour le Groenland ! J'espère que cette fois tout se passera normalement !

-Espérons... répondirent ses neveux."

Ils prirent donc la direction de Deildartunguhver, une source chaude appartenant à Picsou située au nord-est de la capitale. Arrivés au bon endroit, Picsou dit :

-Allons voir M.Gundheskrölkerd.

-C'est qui lui ? demanda Donald.

-Bah... c'est mon directeur !

-Ah...

-Au fait, oncle Picsou, c'est quoi cet usine ? demandèrent Riri, Fifi et Loulou.

-C'est une usine de géothermie ! Elle produit de l'électricité et en plus, les Islandais adorent se baigner dans les bassins d'eau chaude ! Ah, voilà M.Gundheskrölkerd !

-Bonjour M.Picsou ! dit-il avec un fort accent islandais.

-Bonjour. Je suis là pour les actions de cette entreprise.

-Pourquoi les voulez-vous ?

-J'ai fait (malhureusement) un pari avec d'autres milliardaires. Et je dois récupérer les actions d'une entreprise par pays !

-Ah... Au fait, on voulait vous appeler.

-Pourquoi ?

-On a découvert quelque chose en construisant un nouveau bassin !

Drakkar

Donald se rappelant d'une certaine histoire de drakkar.

-Quoi ?

-Venez-voir."

Ils marchèrent vers le nouveau bassin et le directeur leur montra un vieux drakkar viking, avec un gros trésor à l'intérieur ! Des bijoux, des colliers, des couronnes etc. C'était magnifique ! Donald dit alors :

"Cela me fait penser étrangement à un certain bateau viking que je ne citerai pas...

-Alors, M.Picsou, on fait quoi de ce trésor ? demanda M.Gundheskrolkerd.

-Le trésor, envoyez-le à mon coffre-fort, à Donaldville. Quant au drakkar, il aura une bonne place au musée de Donaldville !

-Mais il y en a déjà un ! rétorqua Donald.

-Et bien ça en fera deux ! répondit Picsou."

Picsou eut finalement les actions qu'il voulait. Peu après, ils retournèrent à Reykjavik, louèrent une chambre d'hôtel pour la nuit avant de s'envoler le lendemain vers Dublin, la capitale de l'Irlande, leur prochaine escale.

                                        Suite la prochaine fois dans le chapitre 3:

                                                  Les îles des quatre fleurs

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .