FANDOM


Castor Senior est une histoire en bande dessinée de douze planches, publiée pour la première fois en Suède le 12 mai 2006 et scénarisée et dessinée par Kari Korhonen et encrée par Ferran Rodriguez. Elle met en scène Balthazar Picsou, son chauffeur et de nombreux Castors Juniors.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Picsou est enragé : G. W. Hagard possède des terres qu'il convoite de puis longtemps, mais refuse de faire affaire avec quiconque n'est pas un ancien boy-scout. Picsou tombe alors sur les neveux de Donald. Ceux-ci informe deux chefs de division au QG des Castors de la demande de Picsou à faire partie des Castors Juniors Honoraires. Ceux-ci sont également en rogne : après s'être toujours opposé aux Castors et avoir mis des bâtons dans leurs roues quand il s'agissait de protection de la nature, celui-ci a le culot de leur demander une place ! Cependant, le « Manuel du Chef de Division » indique clairement que la remise de titres honorifiques dépend du chef de division. Ils demandent alors aux jeunes Castors d'aller chercher leur oncle pour examiner sa proposition.

Durant l'essentiel de l'histoire, les chefs de division vont abuser de leur autorité avec de rendre à Picsou la monnaie de sa pièce : d'abord, il est habituellement demandé une donation. Picsou a pris les devants en offrant des tentes en soldes pour toute la division, devant lesquelles même les Castors pâlissent. Les chefs l'amènent alors au rayon Tente Paradis d'un magasin afin de lui montrer leur « modèle standard » : cinq cent quatre-vingts-dix dollars, avec espace insonorisé, air conditionné et système GPS. Bien entendu, ils en exigent une par troupe, soit cent cinquante, plus deux grandes pour les rassemblements.

Ils doivent à présent tester ses aptitudes à survivre en milieu naturel, sur l'île des Anguilles. Mais pour tout moyen de transport, ils n'ont qu'un tout petit canot de quatre places, et celui-ci est entre deux eaux. Picsou leur prête alors un bateau à moteur ; mais ils lui disent que les cadeaux renforcent les liens d'amitié... Picsou est à deux doigts de sauter du pont arrière.

Sur l'île, un jeu du drapeau est mis en place : « La première des deux équipes qui aura traversé l'île devra trouver et rapporter un drapeau comme preuve de sa réussite ! » Si Picsou ramène le drapeau, il sera Castor Junior, l'obtention du titre ne sera plus qu'une simple formalité. Les généraux Riri, Fifi dirigeront l'équipe A, et Picsou sera avec les trois frères Zaffreux. D'après les triplets, ce sont la honte des Castors : ils ne sont là que grâce aux dons de leur père.

Alors que Picsou se sent dans son élément et parle à la troupe de son passé de chercheur d'or dans le Klondike, l'équipe A décide d'observer aux jumelles leurs concurrents. Léo Zaffreux tire à la fronde sur des animaux sans défense, et touche un ours ! Ils courent en tous sens et grimpent aux arbres, contre toute les consignes de survie, jusqu'à ce que Picsou leur ordonne de s'allonger par terre et de faire le mort, une stratégie qui s'avère payante. Picsou explique qu'il faudrait vérifier leur position et demande aux frères de lui donner la carte et le compas. Une dispute pendant laquelle on apprend qu'un des frères s'appelle Dodo, puis Picsou rappelle que le drapeau est à la pointe sud de l'île et se repère à la mousse sur les arbres et au Soleil.

À la tombée de la nuit, ils ont le drapeau, mais les Zaffreux ont oublié la tente et les vivres. Picsou construit un abri que même « les Castors Juniors les plus expérimentés n'auraient pas construit ». Ils font ensuite griller des champignons tout en grignotant des baies ; face à tant de bonne volonté, l'équipe A décide de laisser gagner ses adversaires. Les Chefs de Division sont énervés et aimeraient savoir pourquoi l'équipe A a tant traîné. Lorsqu'ils lui parlent de leur abri et de l'ours, ils devient qu'ils ont observés leurs adversaires, et qu'avec leurs capacités, ils auraient du revenir de nuit. Le test ne s'est pas déroulé selon les règles, et Picsou doit retaper le club afin qu'ils passent l'éponge.

Après plusieurs importantes donations et difficiles épreuves, Picsou abandonne et part en criant qu'il expliquera son échec à G. W. Hagard. Les chefs pâlissent en pensant qu'il est Grand Manitou de l'hémisphère ouest des Castors Juniors et Second Grand Officier de l'organisation internationale. Les neveux précisent qu'il est célèbre pour son sens de la justice. Les chefs seront chassés des Castors s'il apprend de quelle manière Picsou a été traité et le supplient de ne rien dire. Picsou est à son avantage et demande plus qu'un simple titre honoraire...

Dans le bâtiment de la Division Donaldvilloise des Castors Juniors, Picsou est accepté comme recrue et nommé S.A.D.G.A.M.E. qualifié, soit Spécialiste des Arts Dérivés de la Grande Académie des Médailles en Écologie. Il a également droit à une toque presque aussi grande que lui et ornée d'un galon visiblement supérieur à celui des Chefs de Division. Ceux-ci, lorsque Picsou est parti, avouent qu'ils ne sont pas sûr du titre attribué. Picsou fait une énorme gaffe en discutant de la collection d'oiseaux en argiles: il demande si ce sont des trophées. Extrêmement soupçonneux, Hagard décide de ne lui céder les terres que s'il n'y voit rien d'anormal. Picsou pense à une condition anecdotique, et signe les papiers dès qu'ils sont arrivés sur les terres.

Les bulldozers arrivent pour déterrer le précieux métal avant la nuit, mais deux membres du Ministère de l'Environnement interdisent le chantier : la loi de 1968 sur la protection des oiseaux joue du fait que des condors roses - une espèce que tout le monde croyait éteinte – ont niché ici même. Picsou se souvient que S.A.D.G.M.E. signifie, selon Hagard, Spécialiste et Ardent Défenseur de la Gent Ailée Menacée d'Extinction. Les Castors Juniors ont leur réserve, et Fifi observe un spectacle rare: pas un nid, mais un S.A.D.G.M.E. pourchassant deux commandants de division dans la nature.

En coulissesModifier

Informations sur les Castors JuniorsModifier

Cette histoire contient plusieurs informations concernant les Castors : comme dans beaucoup d'histoires, on retrouve des titres et des grades (Chef/Commandant de Division, Grand Manitou de l'hémisphère ouest des Castors Juniors, Second Grand Officier de l'organisation internationale, Recrue, Général, S.A.D.G.A.M.E.) mais également des lieux appartenant aux Castors : le Quartier Général des Castors Juniors, l'île des Anguilles (suffisamment grande pour plusieurs heures de marches entre le nord et le sud) ou le bâtiment de la Division Donaldvilloise des Castors Juniors. Il est également clairement indiqué que les Castors Juniors sont des boy-scouts.

Publication françaiseModifier

Cette histoire n'a été publiée qu'une fois en France : dans Le Journal de Mickey n°2837 du 1er novembre 2006.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .