FANDOM


Cette tante ne tente pas est une histoire en bande dessinée de trois planches, scénarisée par Sarah Kinney et dessinée par Tino Santanach Hernandez. Elle a été publiée pour la première fois le 1er février 2012 en Pologne. Elle met en scène Donald Duck, sa fiancée Daisy Duck et sa tante Beth, ainsi qu'Élizabeth et sa nièce. Cette histoire se déroule à plusieurs endroits de Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Daisy a chargé Donald d'aller chercher sa tante à l'aéroport. Ainsi, le canard l'attend avec une pancarte « tante Beth ».

Une vieille vient vers lui, grommelant qu'elle déteste qu'on l'appelle Beth, et qu'il faut l'appeler Élizabeth. Donald se dit qu'elle est sûrement fatiguée du voyage et qu'elle a besoin de se détendre. Sur les conseils de sa fiancée, Donald emmène tante Élizabeth au zoo de Donaldville pour voir les animaux. Néanmoins, une fois arrivée, la tante de Daisy dit détester les animaux... Aussitôt, un bouc furieux fonce sur Donald et Élizabeth. Après que le bouc soit parti, la tête de la vieille femme est frappée par le ballon d'un enfant. Toujours aussi colérique, elle crie sur l'enfant et le fait pleurer.

Finalement, Donald décide alors d'emmener tante Élizabeth chez sa nièce. Arrivé chez Daisy, Donald lui dit que sa tante est la personne la plus grincheuse qu'il ait jamais vu. Furieuse, Daisy explique qu'il a laissé tante Beth patienter à l'aéroport pendant plusieurs heures. La vraie tante Beth sort alors de la maison de Daisy... Soudain, Donald se demande qui est la dame avec qui il a passé l'après-midi. Lorsqu'il se retourne pour voir l'impostrice, sa véritable nièce arrive et demande qui est « responsable de ce gâchis ». Lorsque Daisy se retourne pour pointer Donald du doigt, il n'est plus là... En effet, celui-ci est parti à l'aéroport dans le but de trouver un pays sans « gentilles vieilles dames » !

En coulissesModifier

Cette histoire est l'unique apparition de tante Beth et de tante Élizabeth sa nièce anonyme.

Parutions françaisesModifier

Cette histoire n'est parue qu'une seule fois en France, à savoir : dans Le Journal de Mickey n°3182 du 12 juin 2013.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .