FANDOM


Chaud, les vacances ! est une histoire en bande dessinée de douze planches scénarisée par Charlie Martin et crayonnée par Vicar. Elle met en scène Donald Duck et plusieurs membres de son club de pêche.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

La loterie annuelle du club de pêche de Donaldville offre cette année des vacances-mystères. Donald a acheté un billet, mais est certain de perdre... Une fois, alors qu'il avait parié sur un cheval seul en course, un lièvre a traversé la piste et est arrivé premier!

Le numéro gagnant est pourtant le 723. Donald espère qu'il partira pour un pays chaud aux eaux poissonneuses et ouvre son enveloppe: il doit rencontrer ses camarades de voyage à l'aéroport.

Cependant, le lieu reste un mystère. Doit-il emporter son matériel de pêche sous-marine ? Celui pour la pêche au gros ? Ou son lancer spécial pour la truite et le saumon (celui qu'il préfère) ? Donald emporte tout "au cas où" et regrette vite le poids de son sac, presque aussi gros que lui...

Les trois voyageurs utilisent un panneau pour faire savoir à Donald qu'ils sont au point de rendez-vous des vacances-mystères. Alain, le chef, se présente et dit à Donald de se débarrasser de son paquetage inutile. Donald est étonné et explique qu'il a gagné ce matériel à la loterie d'un club de pêche et qu'il ne s'en sépare pas. Il devra tout porter lui-même, ils ne pêcheront pas là où ils vont. Donald, lui, compte bien trouver un moment pour pêcher où qu'ils aillent...

Donald est d'humeur ronchonne: le voyage se déroulera dans un vieux coucou alors qu'il aurait préféré y aller en jet; un jet aurait du mal à se poser là où ils vont et cela l'énerve. À l'arrivée, il découvre un lieu désolé et glacial... sauf au niveau du volcan, qui entrera en éruption le surlendemain. Ils se mettent en route immédiatement: il y a deux jours de marche jusqu'au sommet et il faut être redescendu avant l'éruption.

Donald, insistant pour transporter son matériel de pêche, se fait rapidement distancer. Cela lui permet cependant de trouver un lac sur lequel il pêche... Mais plusieurs heures plus tard, il décide de vérifier son hameçon et se rend compte que son bouchon est totalement dissout: l'eau du lac est acide!

Donald retrouve, épuisé, le groupe en train de manger un peu de purée de haricots. Donald dit que ce sont les pires vacances qu'il n'ai jamais eu et se fait charrier par l'équipe: son matériel est lourd et inutile. Mais Donald promet de leur amener du poisson le lendemain et passe la nuit à astiquer son matériel... jusqu'au moment où il décide de se coucher, méritant une bonne nuit de repos. Instant auquel le reste de l'équipe vient le chercher: le Soleil se lève et il faut absolument admirer le volcan avant le lendemain soir. Le chef lui propose alors de laisser son matériel ici, il le retrouvera en redescendant. Donald explique qu'il lui a coûté une fortune et qu'il ne le laissera pas. Raymond lui dit de laisser tomber cet entêté et de ne pas perdre de temps.

Donald commence à regretter d'avoir acheté ce billet... Est-ce bien une chance d'avoir gagné? Il tombe cependant sur un torrent et installe à nouveau son matériel de pêche. Mais au bout de plusieurs heures, toujours rien... Le flotteur est intact, l'eau n'est donc pas acide. Il décide de rejoindre les autres et glisse, tombant dans l'eau glacée. Glacée? Non, le volcan la chauffe et elle est en réalité brûlante! Impossible de pêcher ici...

Donald marche une partie de la nuit pour retrouver les autres... qui s'apprêtaient à lever le camp: il faut partir tôt pour admirer le volcan avant le soir. Il faudrait également être fou pour ne pas abandonner son matériel de pêche ici, mais Donald insiste. L'équipe s'accorde sur le fait que c'est son problème et prend les devants, quitte à être seuls pour voir le volcan.

C'est à la tombée de la nuit que Donald rejoint le sommet; l'équipe n'est pourtant pas redescendue par ce versant. En réalité, ils ont tous glissé et sont tombés sur une plateforme à quelques mètres à peine de la lave bouillonnante! Donald n'a pas le temps d'aller chercher du renfort et se souvient que sa canne à résisté aux assauts du grand requin blanc. Mais il n'aura pas le temps de remonter chaque membre séparément, il teste donc son filet géant. Alors que la plateforme commence à être submergée par la lave, la canne casse! Mais Donald les sauve grâce à sa pique télescopique.

Cependant, il est toujours trop tard: le volcan entre en éruption. Afin de descendre plus vite, Donald active son canot de survie auto-gonflant: les quatre voyageurs glissent alors le long des pentes caillouteuses et se dirigent grâce aux rames. Ils atterrissent finalement dans l'eau chaude et décident, après une bonne nuit de sommeil, de tous pêcher à l'aide de simples bâtons attachés à du fil: l'eau n'est pas trop chaude pour les dizaines de poissons qu'ils attrapent !

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

Cette histoire a été publiée deux fois en France, dans Le Journal de Mickey n°2402, du 1er juillet 1989 puis dans Mickey Jeux n°144 de mars 2009 sous forme de BD jeux.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .