FANDOM


La citrouille d'Halloween (The Jack-o-Lantern en version originale) est une citrouille douée de vie de l'univers de Donald Duck et de Mickey Mouse.

HistoriqueModifier

Lors d'un Halloween, Riri, Fifi et Loulou Duck décident, comme le veut la coutume, d'évider une citrouille et de la sculpter grossièrement pour obtenir un visage grimaçant. Plus original, ils se mettent à transporter la citrouille sur leur tête tout le long de leur chemin. Or, il arrive qu'ils longent un muret de leur exacte hauteur, si bien que d'un côté du muret, on avait la nette impression que la citrouille se déplace en se dandinant sur le haut du mur. La sorcière Hazel est victime de cette illusion, et a même un instant peur de cette « nouvelle sorte de monstre », avant de découvrir la réalité. Plus tard dans la même soirée, Hazel, pour diverses raisons, décide d'effrayer Donald Duck en lui envoyant une escouade de monstres, créés par sa magie à l'aide d'objets du quotidiens (des bâtons sont transformés en fantômes, etc.)… Dont la fameuse citrouille, qui, parlant désormais d'une voix de stentor, fait à elle toute seul une belle peur à Donald en volant jusqu'à lui pour lui hurler un « BOUH ! » monumental avant de disparaître dans un nuage de fumée orangée (une autre des possibilités que le sort d'Hazel lui donne). La dernière fois que la citrouille est vue cette nuit-là, elle apparaît une fois de plus au-dessus de Donaldville, répétant encore et encore: « BOUH ! ».

Quelques années plus tard, la citrouille d'Halloween donne des conseils à un interlocuteur inconnu[1] pour préparer un bon Halloween et disparaît une fois de plus au petit matin. Au passage, elle révèle avoir un faible pour le charisme de la sorcière Madame Mim, et connaître également la Grimhilde.

En coulissesModifier

La citrouille d'Halloween est apparue pour la première fois en 1951 dans le court métrage de la série Donald Duck Donald et la Sorcière, et fera deux autres apparitions dans des dessins animés.

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. La séquence est filmée de telle manière que la caméra occupe la place de l'observateur auquel la Citrouille d'Halloween est sensée s'adresser, ce qui a pour effet de donner l'impression au spectateur que c'est à lui que la Citrouille d'Halloween parle.
  2. Il a parfois été considéré comme une compilation, ce qui est faux. En effet, si la plupart des animations sont réellement recyclées de productions antérieures, les dialogues sont détournées de manière à ce que l'ensemble devienne un film cohérent.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .