FANDOM


Comédien tragique est une histoire en bande dessinée de dix planches, scénarisée et dessinée par Carl Barks. Livrée à l'éditeur le 24 octobre 1957, elle a été publiée pour la première fois en octobre 1958 aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck, ses neveux Riri, Fifi et Loulou Duck, son cousin Gontran Bonheur et sa fiancée Daisy Duck. L'action se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

« Donald a attrapé le virus du théâtre ! Il répète du matin au soir. Les neveux sont aux anges ». De plus, tout l'argent de Donald passe en maquillage et en leçons d'élocution ! Entendant les saracasmes de Riri, Fifi et Loulou, le canard leur dit : « Pas de chahut, vauriens ! Avant longtemps, je serai à Brodway et je deviendrai un grand tragédien ! » Continuant leur ironie, les triplés ajoutent qu'un tragédien est « un acteur qui n'est pas payé ». L'un deux, se moquant un peu plus de Donald, lui propose ironiquement de louer une salle... et un public ! Cependant, l'apprenti-acteur attend seulement qu'on lui donne sa chance, qu'il saisira immédiatement...

En même temps qu'il parle, le téléphone sonne. L'un des neveux décroche ; c'est Daisy. Elle voudrait qu'il aille à son club de théâtre, qui recherche des acteurs pour une pièce. Aux anges, il n'en faut pas plus pour Donald, qui est au club en une demie-seconde. Mais une drôle de surprise l'y attend : Daisy a également proposé le rôle à Gontran...

Une dure compétition parsemée de quelques coups bas débute entre les deux parents, pour savoir qui aura finalement le premier rôle...

En coulissesModifier

Dans cette histoire, Barks fait de nombreuses références à des contes populaires ayant plus tard été adaptés en dessins animés par Disney.

RemakeModifier

Ce récit est un remake de celui de Carl Barks livré à l'éditeur le 30 novembre 1950 et publié pour la première fois en mai 1951, Messire Donald contre le chevalier Gontran (Knightly Rivals en version originale ; code I.N.D.U.C.K.S : W WDC 128-02).

Parutions françaisesModifier

Cette histoire est parue neuf fois en France :

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .