Picsou Wiki
Advertisement
Picsou Wiki

Comme un ouragan ! est une histoire courte en bande dessinée de huit pages scénarisée par Paul Halas et Jack Sutter et dessinée par José Colomer Fonts. Elle fut publiée pour la première fois en août 1995 au Danemark. Elle met en scène Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Géo Trouvetou et le super vilain Zéphiroth. L'action se déroule à Donaldville, dans la maison de Donald Duck, dans les rues de la ville et au laboratoire de Géo Trouvetou.

Synopsis[]

Fantomiald doit faire face à un super-méchant qui ne manque pas d'air et qui met Donaldville sans dessus dessous ...

Résumé complet[]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald Duck ramasse les feuilles mortes de son jardin, maugréant qu'il y a sûrement de meilleures choses à faire. À ce moment, un message visuel est lancé dans le ciel : Donaldville a besoin de Fantomiald. Le canard se hâte alors d'endosser son costume et de se rendre sur les lieux du crime.

Arrivé là-bas, il retrouve tout un groupe de policiers expliquant au super-héros qu'il font face à un super-vilain qu'il n'arrive pas à arrêter. Cela ne fait pas peur à Fantomiald qui s'approche alors du bandit. Mais voilà que ce dernier commence à souffler et envoie Fantomiald à l'autre bout de la ville ! Puis, Zéphiroth part, l'air goguenard.

Un peu plus tard, Fantomiald est au laboratoire de Géo Trouvetou. Il vient d'expliquer à l'instant ce qui lui est arrivé à l'inventeur. Ce dernier réfléchit et lui explique qu'il a une solution : il donne au super canard une paire de rollers en tungstène, l'élément le plus lourd connu des scientifiques. Grâce à cela, il ne pourra pas s'envoler comme une feuille morte lorsque Zéphiroth lui soufflera dessus. Fantomiald remercie l'inventeur et part de son laboratoire, en tenant de dompter ces nouveaux rollers.

Fantomiald parvient à retrouver facilement Zéphirtoh en ville, en train de braquer une bijouterie. Il tente de nouveau de souffler sur Fantomiald mais cette fois, le canard ne bouge pas. Cela n'embête pas le super-vilain qui décide de fuir en utilisant un bateau se trouvant non-loin de là. Une course-poursuite s'engage alors et Fantomiald saute dans un petit bateau. Malheureusement, il oublie qu'il chausse toujours les rollers en tungstène et le bateau coule au fond de l'eau. En sortant de l'eau, il se rend compte qu'il vient tout juste d'être enrhumé. Mais cela lui donne bien vite une idée pour stopper Zéphiroth.

Revenu chez lui, Fantomiald prépare toute une série de petits sacs contenant du poivre et fonce retrouver Zéphiroth. Ce dernier est dans le parc, s'amusant à souffler sur les passants. Quand il voit arriver Fantomiald, cela l'amuse et il souffle sur lui. Même si cela l'envoie à l'autre bout de l'univers, Fantomiald n'a pas peur et jette sur le super-vilain tous les petits sacs contenant du poivre qui le font éternuer et provoque une énorme bourrasque de vent. Ainsi, celui-ci est maintenant épuisé et Fantomiald peut maintenant l'arrêter tranquillement.

Mais le jardinier du parc montre à Fantomiald tous les dégâts causés à cause du vent et l'impose de nettoyer tout le bazar occasionné. Fantomiald est bien obligé d'agir, se disant qu'il se plaignait lorsqu'il ratissait son tout petit jardin ...

En coulisses[]

Publications françaises[]

Cette histoire fut publiée à deux reprises en France, dans :

Advertisement