FANDOM


La couronne des Croisés (Crown of the Crusader Kings en version originale) est une couronne de l'univers de Donald Duck.

Historique Modifier

La couronne des Croisés constitue l'équivalent occidental de la couronne de Gengis Khan. Il s'agit d'une couronne de cérémonie que les rois européens essayèrent d'envoyer au Grand Khan, en tant que symbole de leur allégeance. Ils la confièrent donc à Christophe Colomb pour qu'il la lui remette, celui-ci devant aller au Cathay, mais l'Amérique du Nord se mit en travers de sa route. N'ayant jamais rapporté la couronne en Espagne, Christophe Colomb dut la laisser en Amérique, où elle y resta cachée pendant de longues années, jusqu'à ce que le milliardaire Balthazar Picsou ne parte à sa recherche avec ses neveux. Il la retrouva enterrée à Haïti, et réussit à faire le lien entre cette couronne et l'Ordre des Templiers : la couronne semblait en effet leur appartenir. Picsou se rendit compte qu'elle faisait partie d'un trésor plus important encore, le mythique trésor des Templiers.

La couronne fut néanmoins récupérée par le peuple haïtien, qui en était le propriétaire légal et qui l'exposa dans l'un de ses musées. Cependant, le malhonnête M. Molay, dirigeant le Conseil Monétaire International, vola la couronne, espérant y trouver un indice sur la localisation du trésor des Templiers. Il remarqua alors d'étranges inscriptions sur la couronne, et celles-ci lui permirent de découvrir le trésor, qui était caché dans le château du clan McPicsou, en Écosse. Toutefois, Picsou et ses neveux réussirent à lui faire face, et à finalement arrêter à temps M. Molay, qui fut mené par son ancien assistant Maurice Barbedrue à la gendarmerie du village des Landes perdues. On ne sait ce qu'il advint de la couronne par la suite, si elle retourna à Haïti où si Picsou la garda pour l'exposer dans sa salle des trophées.

En coulisses Modifier

La couronne est apparue pour la première fois dans l'histoire de Don Rosa La Couronne des croisés, publiée le 22 octobre 2001 dans Kalle Anka & C:o n°2001-43, en Suède. Elle réapparut dans Une lettre de la maison, du même auteur, publiée du 20 février au 5 mars 2004 dans Kalle Anka & C:o n°2004-09 à 2004-11, en Suède également.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .