FANDOM


Croisière sous les tropiques est une histoire en bande dessinée de quatorze planches scénarisée par Pat McGreal et Carol McGreal et dessinée par Marco Rota, publiée pour la première fois le 6 avril 2015 en Norvège. Elle met en scène les Rapetou. L'action se déroule à Donaldville et au Porto Gordo.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Danger Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Première partieModifier

Les Rapetou tentent de vendre des montres à un prêteur sur gages mais celui-ci voit que ce sont des imitations et les rejette. Il recommande alors aux bandits de fournir plutôt des pièces anciennes ou étrangères alors qu'ils n'ont plus quitté le pays depuis des années. En voyant des touristes partir dans une croisière de luxe, les bandits ont pour idée d'embarquer dans cette croisière pour mettre la main sur l'argent des touristes. Ils s'impriment alors trois billets pour Porto Gordo et volent un peu d'argent.

Le jour de la croisière, les Rapetou repoussent un peu violemment le steward qui voulait porter leurs valises. En effet, celles-ci sont vides et il faut empêcher quiconque de le découvrir. Ils profitent ensuite du grand luxe de ces croisières : des repas à la table du commandant de bord, une fête au night-club ou encore une piscine.

La croisière arrive enfin au Porto Gordo, les Rapetou sortent et observent les touristes dépenser leur argent et les locaux qui déposent la recette à la cave. La nuit venue, les Rapetou cambriolent la banque et n'ont aucune difficulté à ouvrir la chambre forte et à remplir les valises de pesos.

Les bandits sortent de la banque mais leur larcin est rapidement découvert. Les Rapetou tentent alors d'embarquer à temps à bord du paquebot mais celui-ci part sans eux, laissant les voleurs au Porto Gordo alors que la foule s'approche d'eux.

Deuxième partieModifier

Voyant le paquebot partir, les Rapetou s'inquiètent de comment vivre dans ce pays étranger. Mais 176-167 finit par trouver un dépliant indiquant toutes les escales de la croisière. Le but : se rendre au prochain port et remonter ainsi dans le paquebot. Il y a donc une forêt à traverser.

Une fois la forêt tropicale explorée, les Rapetou finissent par atteindre une montagne qui fait au moins cinq cents mètres. Ils passeront une nuit glacée au sommet de cette montagne. Le lendemain, les bandits tentent d'attraper un petit phacochère afin de le manger mais celui-ci a pu atteindre sa famille qui charge alors les Rapetou.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Ce récit a été publié en France dans Picsou Magazine n°521 du 4 mai 2016.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .