FANDOM


Déconfiture ! est une histoire en bande-dessiné de six planches scénarisée par Olaf Moriarty Solstrand et dessinée par José Ramón Bernadó publiée pour la première fois le 15 mars 2016 en Suède. Elle met en scène Balthazar Picsou et se déroule principalement à Donaldville.

Synopsis Modifier

Un matin, Picsou veut faire son petit déjeuner. En ouvrant son frigo, il découvre qu'il n'a plus de confiture de nectarine. Il décide donc d'aller au marché fermier où il achète sa confiture. Il y arrive et, par stupeur, il découvre que le marché fermier a disparu. En réalité, c'est lui qui a acheté le terrain et qui a fait détruire ce marché. Il va donc partir à la recherche du vendeur de confiture de nectarine.

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Picsou se réveille un matin et en faisant son petit déjeuner, il découvre qu'il n'a plus de confiture de nectarine. Il décide donc d'aller en acheter au marché fermier où il a l'habitude d'en acheter. En arrivant aux marché, il découvre qu'il a disparu. Il demande à un ouvrier ce qu'il en est et cet ouvrier lui répond : "Bonjour Patron". Il comprend alors que c'est un terrain qu'il a acheté pour construire un nouveau centre commercial et qu'il faut désormais qu'il fasse plus attention à ce qu'il achète. L'employé lui donne les adresses des anciens vendeurs et Picsou part alors à la recherche du vendeur de confiture.

Une fois arrivé, le vendeur reconnaît Picsou grâce à un article de journal et lui en veut d'avoir mis un terme à son activité. Malheureusement pour le milliardaire, il n'a plus de confiture. Picsou veut donc lui acheter son secret de fabrication. L'ancien vendeur de confiture décide de lui vendre pour mille dollars plus un emplacement gratuit pour son stand devant le nouveau centre commercial. Picsou accepte, mais l'homme lui confie alors qu'il suffit d'acheter des pots de la marque "le verger Pasqual". Picsou, furieux, traite l'ancien vendeur d'escroc avant de partir à la recherche du fabricant de confiture de la marque "le verger de Pasqual".

Il arrive sur les lieux et découvre qu'il a encore acheté ce terrain pour y pratiquer une agriculture intensive dans d'immenses vergers. Il demande aux employés où sont les anciens propriétaires. Ceux-ci l'informent que le vieux Pasqual est parti dans le désert. Picsou se lance alors à sa recherche puis arrive devant une maison mais s'évanouit. Il se réveille dans un lit et le propriétaire de la maison lui donne à manger et il reconnait le goût de la confiture de nectarine. Il lui propose d'acheter la recette mais la femme du vieux Pasqual lui conseille de ne pas lui vendre car c'est l'homme qui a détruit son activité (elle l'a vu dans le journal). Picsou le supplie de lui vendre et celui-ci accepte à une condition : qu'il lui restitue son verger et qu'il lui achète tous les fruits à un prix correct. Picsou accepte l'offre. Les entreprises Picsou fabriquent alors cette fameuse confiture. Les confitures industrielles n'étant pas aussi bonnes que celles faites maison, Picsou fait désormais lui-même la confiture destinée à sa consommation personnelle.

En coulissesModifier

Parutions françaisesModifier

Cette histoire n'est parue qu'une seule fois en France, dans Picsou Magazine n°543 du 29 mai 2019.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .