FANDOM


De quoi devenir chèvre ! est une histoire en bande dessinée de quatorze pages scénarisée par Per Hedman et dessinée par Vicar. Elle a été publiée pour la première fois les 29 juillet et 5 août 2014 en Suède. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck et Émilie Frappe. L'action se déroule à Donaldville et au Tadchèvristan.

Résumé completModifier

Première partieModifier

Picsou a trouvé un renseignement sur le château de Montcornu qu'il a acheté auparavant : il y aurait un trésor secret abandonné par les précédents propriétaires deux cents ans auparavant. Pour se rendre au Tadchèvristan, là où est situé ce château, le milliardaire décide d'offrir au roi une chèvre en pierre qui a une valeur symbolique pour ce pays. En envoyant d'abord la photo au pays, les conseillers apprennent qu'il s'agit en réalité de la chèvre de Montcornu, disparue depuis deux cents ans et capable de les emmener vers d'immenses richesses.

Picsou et ses neveux arrivent au Tadchèvristan et se voient ouvrir l'accès à ce petit pays. Mais deux gardes surveillent les canards en raison de la présence de bandits et du terrain qui nécéssite une diligence tirée par des chèvres, emblème national, jusqu'à un relais où il faudra ensutie marcher une heure pour atteindre la capitale. Toutefois, des bandits ont repéré les canards.

La nuti venue, ils découvrent les repas typiques du Tadchèvristan : du lait de chèvre, du vieux fromage de chèvre et des saucisses de chèvres. Plus tard, Picsou décide de partir seul vers la jungle pour atteindre le château de Montcornu, convaincu que Donald gâcherait tout avec sa malchance en l'accompagnant. Il sera suivi par des bandits. Le lendemain, les canards constatent la disparition de leur oncle mais, au lieu de le chercher, les gardes ordonnent la reprise de la route vers la capitale.

Seconde partieModifier

Picsou suit les indications de sa carte et retrouve les ruines du château de Montcornu et le trésor qui le referme. Toutefois, il comprend que la statue en pierre qu'il compte donner au roi est la clé ouvrant la salle du trésor. Il doit alors repartir vers la capitale avant que le don n'ait lieu, toutjours suivi par les bandits.

Les gardes et les canards arrivent à la capitale où Donald compte se plaindre de l'abandon de Picosu. Celui-ci arrive vite et cherche un moyen de récupérer la chèvre de pierre. Ainsi, il provoque un éboulement mais ce sont les bandits qui l'ont suivi qui se retrouvent accusés de cet événements tandis que Donald et ses neveux s'enfuient et que les gardes de la capitale préviennent le roi. Ainsi, pendant que les autres canards s'enfuient et sont donc pourchassés par leurs deux gardes, Picsou en profite pour subtiliser la chèvre de pierre avant de tomber sur les bandits qui s'enfuient à la vue d'un boulet de canon.

Le roi du Tadchèvristan arrive et réclame l'arrestation de tous tandis que les gardes en concluent que la chèvre a été volée par les bandits ou Picsou après avoir retrouvé son haut-de-forme. Donald et les neveux, cachés dans un enclos de chèvres, n'arrivent pas à comprendre la situation avant de voir les bandits piller la capitale. Les enfants comptent alors arrêter les bandits afin de se rendre populaires auprès du roi. Ils lâchent des chèvres sur les bandits qui sont arrêtés, il en sera de même pour Donald et les enfants, surtout après que l'adulte ait réclamé une récompense.

Picsou est alors obligé de céder au chantage du roi : rendre la chèvre de pierre en échange de la libération de ses neveux. Le monarque s'approprie également le château de Montcornu. Le lendemain, Picsou veut porter plainte contre le roi et lui et sa famille suivent alors le monarque et ses conseillers à distance. Arrivés au château, le roi a la désagréable surprise de découvrir que le trésor ne contenait en réalité que des cornes de chèvre, le moyen de paiement de l'époque. Soulagé, Picsou repart alors heureux à Donaldville d'autant qu'il n'y a pas autant de chèvres au bonheur de Donald.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Ce récit est paru pour la première fois en France dans Super Picsou Géant n°190 du 14 octobre 2015.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .