FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Digger (homonymie).

«  Si seulement je n'avais pas ce don de trouver des diamants !  »

— Digger Ding.

Digger Ding (Uncle Grubley en version originale) est un chien anthropomorphe de l'univers de Mickey Mouse.

HistoriqueModifier

Oncle de Dingo, Digger Ding est parti en Afrique avec un chercheur de diamants du nom de Carter. Ensemble, ils ont cherché des diamants grâce au don de Digger Ding. Mais bientôt Carter dévoile sa vraie nature et s'enfuit avec les diamants. Écœuré par la nature humaine, Digger Ding part alors dans la savane pour vivre avec les animaux. Il faut dire que Digger Ding possède un autre don, celui-ci commun à toute la famille de Dingo, qui est d'attirer les animaux. Il vit alors dans la savane africaine, près Anaérobi.

Quelques années plus tard, Mickey Mouse et Dingo, accompagnés par Carter qui se fait passer pour un guide Africain, se rendent en Afrique pour faire un reportage sur les animaux. Mais le but de Carter est de retrouver Digger Ding pour trouver d'autres diamants. Seulement son entreprise échouera. Capturé par Ding, Carter est livré à la police, et Dingo peut retrouver son oncle. A la fin, Mickey lui propose de tourner dans leur reportage, et lui fait croire que son don de trouver des diamants ne marche plus. Digger Ding, à qui ce don n'a causé que des ennuis, accepte avec joie.

Dialogue entre Mickey Mouse et Dingo à propos du personnageModifier

  • Dingo : « L'Afrique ! C'est là que mon idiot d'oncle est parti ! »
  • Mickey : « Ah bon ? [...] Mais pourquoi dis-tu qu'il est idiot ? »
  • Dingo : « Mais enfin ! Il est parti chercher des diamants il y a des années ! »
  • Mickey : « Qu'est ce que ça a d'idiot ? »
  • Dingo : « Faire tout ce voyage alors qu'il n'avait qu'a aller à la bijouterie du quartier ! »

En coulissesModifier

Digger Ding est apparu pour la première fois dans l'histoire de Carl Fallberg et de Paul Murry, Le tonton de la savane, publiée pour la première en novembre 1953. L'histoire a été redessinée par Josep Tello Gonzalez et cette version a été publiée pour la première fois le 17 octobre 1974.

Il est possible que le personnage soit réapparu également dans l'histoire brésilienne Um Visitante Superpateta de Roberto O. Fukue, publiée pour la première fois en janvier 1978.

Il semble que la ville d'Anaérobi soit inspirée de la vraie ville de Nairobi, capitale du Kenya.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .