FANDOM


Dingo et l'affreux jojo est une histoire en bande dessinée de dix-huit pages scénarisée par Pier Carpi et dessinée par Giovan Battista Carpi. Elle fut publiée pour la première fois le 4 septembre 1966 en Italie. Elle met en scène Dingo, Mickey Mouse et l'inspecteur Duflair. L'action se déroule à Mickeyville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Dingo vient réveiller Mickey car il n'arrive pas à dormir malgré les quatre somnifères ingurgités. Mickey lui recommande alors de faire une promenade en concluant par "À la Saint-Glinglin" mais Dingo comprend qu'il doit rechercher une ville appelée Saint-Glinglin et s'en va accomplir sa quête. Sa route croise alors celle de Pépin Laveine, un garnement qui casse les lampadaires avec son lance-pierres (Bien évidemment, Dingo ignore son nom), et Dingo le poursuit avec l'intention de le rameener à ses parents. Celui-ci cède et dit qu'il habite 8 rue des bourrus. Seulement, c'était un sale coup de Pépin puisqu'à cette adresse vit Pierre Delanuée, père de quatorze enfants réveillés par Dingo.

Dingo décide alors de l'emmener chez Mickey pour lui demander quoi faire et suite au chantage de Pépin, dont Mickey ignore aussi  tout de lui, Mickey se retrouve forcé de faire un gâteau. Une fois celui-ci prêt, Pépin entarte Dingo et rentre chez lui en courant, pourchassé par Mickey et Dingo qui veulent s'assurer que c'est bien chez lui. Pépin fait alors croire à ses parents que ce sont des kidnappeurs et son père, Prosper Laveine, appelle logiquement la police.

Sur place, Duflair assomme Dingo avant de se rendre compte de son erreur. Prosper vient voir, comprend alors qu'il a été dupé par son fils et culpabilise de voir Dingo assommé par sa faute. Il cherche alors un moyen de le réveiller, ce que Mickey refuse : étant donné qu'il dort enfin, la souris va pouvoir en profiter pour enfin se rendormir.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette aventure n'a été publiée qu'une seule fois en France : dans le Mickey Parade n°58 du 3 octobre 1984.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .