FANDOM


Dingo tient la chandelle est un court métrage d'animation américain des studios Disney mettant en scène Mickey Mouse, Minnie Mouse et Dingo. Cet épisode est sorti le 14 février 2014 aux États-Unis. Il s'agit du dix-septième épisode de la saison une de la nouvelle série Mickey Mouse.

SynopsisModifier

Mickey et Minnie sont dans un restaurant romantique quand soudain Dingo arrive : il croyait que Mickey voulait dîner avec lui. Il va, sans le savoir, gâcher la soirée de notre couple. C'est un épisode rempli de quiproquos.

En coulissesModifier

Le Belle et le Clochard font apparition dans cet épisode, ils sont tous les deux en train de manger leur plat de spaghettis, comme dans le Film. Cet épisode est sur le thème de la Saint-Valentin qui a lieu tous les ans le 14 février. On aperçoit Horace et Clarabelle mais ils sont à deux tables différentes.

Couple de lesbiennes ?Modifier

Couple de lesbiennes

Deux jeunes femmes dînant ensemble, au début du court métrage.

Le GLADD (Gay and Lesbian Alliance Against Defamation), organisation basée aux États-Unis et ayant pour but de luter contre la diffamation de la communauté LGBTQ+ (Lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et queer), a remarqué que « dans les 11 films produits par Walt Disney en 2015, aucun ne portait à l’écran de personnage homosexuel ! »[1]

Cependant, en examinant ce court métrage de plus près, plus précisément la scène du restaurant que l'on voit au début, on remarque qu'un duo de femelles anthropomorphes sont assises à la même table... En précisant que le commerce où dînent Mickey et Minnie semble être un vrai refuge pour les couples d'amoureux le jour de la Saint-Valentin, on pourrait penser qu'il s'agit d'une discrète allusion à un couple lesbien.

Cette hypothèse est renforcée par le fait que les deux femmes n'apparaissent qu'une fraction de secondes à l'écran. Une bonne occasion, ainsi, pour présenter un couple homosexuel. Les plus jeunes téléspectateurs, de leur côté, pourront ainsi tout aussi bien s'imaginer deux amies au restaurant.

Notes et référencesModifier

  1. Cf. article posté sur le site reinformation.tv.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .