FANDOM


Ligne 14 : Ligne 14 :
 
==Historique==
 
==Historique==
   
Pippus Augustus fut apparemment un successeur presque direct de [[Jules César]]. Naïf et illettré, il déplaisait grandement à la population de Rome, qui attendait de lui plus de gloire. Or Pippus manquait gravement d'argent et ne pouvait s'autoriser à lever une armée pour de nouvelles conquêtes. Dépité, elle avait même laissé tomber la construction du Colisée, une gigantesque arène destinée à divertir la plèbe.
+
Pippus Augustus fut apparemment un successeur presque direct de [[Jules César]]. Naïf et illettré, il déplaisait grandement à la population de Rome, qui attendait de lui plus de gloire. Or Pippus manquait gravement d'argent et ne pouvait s'autoriser à lever une armée pour de nouvelles conquêtes. Dépitée, elle avait même laissé tomber la construction du Colisée, une gigantesque arène destinée à divertir la plèbe.
   
Heureusement pour sa gloire et sa popularité, Pippus trouva un arrangement avec les petits-neveux de [[Pah-Peh-Rheo|Paperonius]] : si l'empereur acceptait de sauver le vieil égyptien des pièges du prétorien Rockius Duckius, il faudrait que Paperonius lui cède le trésor qu'il cachait. Il en fut ainsi, uu grand dam de Paperonius, qui ne savait rien de la combine.
+
Heureusement pour sa gloire et sa popularité, Pippus trouva un arrangement avec les petits-neveux de [[Pah-Peh-Rheo|Paperonius]] : si l'empereur acceptait de sauver le vieil Égyptien des pièges du prétorien Rockius Duckius, il faudrait que Paperonius lui cède le trésor qu'il cachait. Il en fut ainsi, uu grand dam de Paperonius, qui ne savait rien de la combine.
   
 
Avec cette nouvelle entrée d'argent, Pippus Augustus leva une armée pour aller conquérir la Calédonie, actuelle Écosse. Il emmena Paperonius avec lui, lui suggérant de devenir vivandier officiel de l'armée. La campagne calédonienne, cependant, eut une issue néfaste pour l'empereur: les fonds monétaires n'étaient pas infinis, et lorsque les caisses furent vides, Pippus dut faire face à une mutinerie de légionnaires et se résolut à fuir le champ de bataille sous les huées.
 
Avec cette nouvelle entrée d'argent, Pippus Augustus leva une armée pour aller conquérir la Calédonie, actuelle Écosse. Il emmena Paperonius avec lui, lui suggérant de devenir vivandier officiel de l'armée. La campagne calédonienne, cependant, eut une issue néfaste pour l'empereur: les fonds monétaires n'étaient pas infinis, et lorsque les caisses furent vides, Pippus dut faire face à une mutinerie de légionnaires et se résolut à fuir le champ de bataille sous les huées.

Version du juillet 14, 2013 à 11:46

Pippus Augustus, dont le nom complet était Caius Julius Caesar Pippus Augustus Imperator, était un empereur romain ayant vécu dans l'Antiquité, entre le Ier siècle avant et le Ier siècle après Jésus-Christ.

Historique

Pippus Augustus fut apparemment un successeur presque direct de Jules César. Naïf et illettré, il déplaisait grandement à la population de Rome, qui attendait de lui plus de gloire. Or Pippus manquait gravement d'argent et ne pouvait s'autoriser à lever une armée pour de nouvelles conquêtes. Dépitée, elle avait même laissé tomber la construction du Colisée, une gigantesque arène destinée à divertir la plèbe.

Heureusement pour sa gloire et sa popularité, Pippus trouva un arrangement avec les petits-neveux de Paperonius : si l'empereur acceptait de sauver le vieil Égyptien des pièges du prétorien Rockius Duckius, il faudrait que Paperonius lui cède le trésor qu'il cachait. Il en fut ainsi, uu grand dam de Paperonius, qui ne savait rien de la combine.

Avec cette nouvelle entrée d'argent, Pippus Augustus leva une armée pour aller conquérir la Calédonie, actuelle Écosse. Il emmena Paperonius avec lui, lui suggérant de devenir vivandier officiel de l'armée. La campagne calédonienne, cependant, eut une issue néfaste pour l'empereur: les fonds monétaires n'étaient pas infinis, et lorsque les caisses furent vides, Pippus dut faire face à une mutinerie de légionnaires et se résolut à fuir le champ de bataille sous les huées.

Apparence

L'empereur Pippus Augustus était un grand échalas, dégingandé et chancelant sur ses deux énormes pieds. Il portait une cuirasse musclée frappée d'un aigle par-dessus une tunique courte couleur lavande, agrémentée d'une jupe de lattes rouge. Ses épaules étaient ornées de ptéryges (lambrequins de cuir découpé en bandes) assorties au tablier. L'ensemble était complété par une cape bleue attachée aux épaules et la célèbre couronne de lauriers, symbole de triomphe accordé aux généraux victorieux.

En coulisses

L'empereur Pippus Augustus est apparu dans l'histoire italienne Petronius Paperonius e i sesterzi di Pippus Augustus, non encore traduite en français à ce jour, et publiée en avril 1970 par Guido Martina et Giovan Battista Carpi. Son nom sous-entend qu'il serait un ancêtre de Dingo (appelé Pippo en italien).

La proximité dans le temps avec Jules César suggère que Pippus est une parodie d'Auguste (63 av. J.-C. - 14 ap. J.-C.), premier empereur romain et fils adoptif de César. S'il est exact qu'Auguste a noué des relations avec certains rois Bretons insulaires, il n'a pas tenté de conquérir la Calédonie.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .