FANDOM


Donald, au coin ! est un gag en bande dessinée d'une planche dessiné et scénarisé par Carl Barks. Livré à l'éditeur le 31 janvier 1952, il a été publié pour la première fois en septembre de la même année aux États-Unis. Elle met en scène Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou, tandis que Daisy Duck est seulement citée. Elle se déroule dans la maison de Donald Duck, à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Donald repeint le plancher d'une chambre en commençant par la porte, mais finit par être bloqué dans un coin de la pièce, entouré de peinture fraîche. Le téléphone sonne et les trois neveux appellent leur oncle, mais celui-ci ne peut pas bouger. Les enfants reprochent à leur oncle sa sottise, car il a fait exprès d'être coincé : en effet, c'était Daisy qui l'appelait au téléphone, car elle exigeait d'être accompagnée à un dîner de charité, auquel Donald n'avait aucune envie de participer...

En coulisses Modifier

Donald, au coin ! 2

L'histoire telle qu'elle a été publiée dans le Picsou Magazine n°26.

Lors de sa première publication française, cette histoire fut publiée sous forme de jeu. Deux cases furent furent supprimées, et les paroles remplacées par un code.

Publication françaiseModifier

Cette histoire a été publiée pour la première fois en France dans le Picsou Magazine n°26. Elle est ensuite parue dans le Mickey Parade n°76, ainsi que dans Picsou Magazine n°387 et La Dynastie Donald Duck n°3.

Précédée par Donald, au coin ! Suivie par
Les timbrés du timbre

The Carl Barks Library of Donald Duck Adventures in Color n°20
Gag de Carl Barks

Première parution : septembre 1952
Dépenser, c'est gagner !

Dépenser, c'est gagner !
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .