FANDOM


Donald, engagé involontaire ! est une histoire en bande dessinée de vingt-deux pages scénarisée par Gian Giacomo Dalmasso et dessinée par Pier Lorenzo De Vita, publiée pour la première fois le 1er février 1965 en Italie. Elle met en scène Donald Duck et Daisy Duck. Elle se déroule à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Daisy est invité au grand bal des officiers de la flotte et Donald doit être le chauffeur de sa fiancée étant donné que l'invitation est strictement personnelle. Sur place, Daisy s'amuse notamment en compagnie du Lieutenant Duhamac, ce qui provoque la jalousie de Donald qui assomme son rival avant de s'endormir dans une autre limousine. Mal lui en a pris, Donald devient le nouveau chauffeur de l'amiral qu'il faut amener au porte-avion Briz Vagues mais Donald provoque un accident et il se retrouve condamné à embarquer à bord du Briz Vagues. Le canard décide de se rebeller et de se cacher dans un mortier. Celui-ci sera posé sur une île déserte qui sera bombardée dans le cadre d'un exercice.

Donald échappera alors au Briz Vagues mais se retrouve embarqué par des espions du sous-marin mercenaire Sans nom cherchant des renseignements sur la flotte Donaldvilloise. Donald fait alors croire que cette flotte est surpuissante et la puissance secrète décide d'abandonner la conquête de Donaldville tandis que Donald est éjecté du sous-marin pour se retrouver en Asie de l'Est. Il finit tout de même par retrouver Donaldville mais une fois rentré, Daisy lui propose de voir au cinéma Le cuirassé Pommacide, ce qui le fait évanouir...

En coulissesModifier

Espions brutopiens?Modifier

Les fameux mercenaires du sous-marin Sans nom et le ministre contacté par ceux-ci ne ressemblent évidemment en rien à ceux de Carl Barks mais, au vu de leurs intentions, le parallèle semble possible.

Publications françaisesModifier

Deux publications sont à souligner en France : la première a eu lieu dans Le Journal de Mickey n°962 du 22 novembre 1970 et la seconde dans le Super Picsou Géant n°12 de février 1986.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .