FANDOM


Donald Duck charmeur de serpents est une histoire en bandes dessinées de Carl Barks publiée en mars 1951. Elle met en scène Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou Duck et Balthazar Picsou, ainsi qu'une ribambelle de personnages caricaturaux. Elle se déroule à Donaldville, et le long de la baie des Bigorneaux, là où le bateau de Picsou a coulé.

Synopsis

Alors que Riri, Fifi et Loulou regardent passer des gens célèbres dans le parc, ils voient leur oncle Donald qui est persuadé d'avoir une vocation de charmeur de serpents, ce qui désespère les neveux. Ils l'emmènent voir le professeur Phréno-Logis, qui lui fait passer un test. Celui-ci révèle que Donald a une vocation de détective, et il est alors appelé pour retrouver un bateau de Picsou qui a coulé mystérieusement, et personne ne se doute que la musique de Donald va les aider...

En coulisses

Cette partie contient du texte paru dans « La Dynastie Donald Duck » (© Éditions Glénat)

La couverture du comic book Four Color Comics no318 n'est pas de Barks mais de Carl Buettner (voir galerie d'images). «  » Dans ce récit, Barks présente une hilarante série de caricatures de personnages issus de divers secteurs professionnels. Il y a le banquier Flinthide (littéralement « peau de silex ») ; l'avocat Shyster (mot d'argot pour désigner les hommes de loi) ; le docteur Groanbalm (« baume à gémissements ») ; le commerçant milliardaire Markup (to mark up signifie augmenter un prix de vente) ; le grand écrivain Scribble (« gribouillis ») ; l'éminent chimiste Tryle N. Error (prononcé comme trial and error, c'est-à-dire « essai et erreur ») ; et enfin le grand ingénieur Goldbeak (« bec d'or ») et le juge McOwl (« McHibou »). Celui qui teste le talent de Donald est le professeur McDome (en américain, le mot dome désigne le crâne en argot), chez qui est affiché un diplôme de la Hocus Pocus School, littéralement l'école Abracadabra, ce qui sous-entend que ce que l'on y enseigne est de la poudre aux yeux.

Le serpent de mer est un thème récurrent dans l'œuvre de Barks. Kay Wright en dessina un pour le scénario de L'Affaire du dragon poubellivore ! (Be Leery of Lake Eerie, 1972), et redessiné par Daan Jippes, Le Dragon du Lac de la Honte !, en 2003. À la différence de la majorité des scénaristes, qui communiquent uniquement au dessinateur un scénario écrit, Carl Barks leur fournissait un véritable storyboard.

Galerie d'images

Précédée par Donald Duck charmeur de serpents Suivie par
Castors Juniors à la rescousse
100px
Histoire longue de Carl Barks
1re parution : mars 1951
Retour à l'envoyeur !
100px
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .