FANDOM


Donald et les Donaldo est une histoire en bande dessinée de dix planches scénarisée par François Dimberton et dessinée par Gen-Clo. Elle met en scène Donald Duck, Riri, Fifi, Loulou, un grand nombre de Donaldo ainsi que quelques personnages secondaires, comme Lagrogne, un conducteur et une employée d'un bureau de poste. Elle se déroule sur la planète Donalda et à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
«  Au fin fond des galaxies, blottie dans un monde silencieux où règne le calme et la sérénité, se trouve la planète Donalda. Tellement inconnue que personne ne la connaît.  »

— Premiers mots de l'histoire, dans un cartouche en haut de la case.

Les habitants de la planète Donalda ressemblent tous à s'y méprendre à Donald à l'exception de leur style vestimentaire, leurs yeux bleus et pour certains, une barbe ou des favoris. Cependant, là où Donald est irascible en permanence, les Donaldo relativisent sur chaque détail de leur existence et sont extrêmement calmes et courtois les uns envers les autres. Jusqu'au jour où un professeur découvre, via un observatoire, l'existence de Donald, perdu sur une planète tellement inconnue que personne ne la connaît. Un vaisseau spatial part le jour même en direction de cette planète pour ramener le Donaldo égaré, avec l'espoir qu'il n'ai pas été contaminé par cette chose absolument effrayante qu'est la mauvaise humeur.

Le vaisseau se pose donc à des milliards de milliards de kilomètres de là, dans le jardin de Donald, envoyant au passage valser les feuilles mortes qu'il a ratissé de mauvaise grâce. Les Donaldo, refusant de repartir sans lui, Donald prit le tromblon accroché sur le manteau de sa cheminée et ouvre le feu sur les Donaldo. Voulant le sauver malgré lui, ceux-ci le paralysent afin de le porter à bord. C'est à ce moment-là qu'arrivent les neveux, voyant leur oncle enlevé par des extraterrestres, et courant de fait à leur poursuite. Les voici donc tous les quatre partis pour quitter la planète.

À l'arrivée, Donald a sérieusement amoché les Donaldo présents avec lui. Entre yeux au beurre noir et vêtements déchirés, ces derniers tentent de maîtriser Donald tout en sortant du vaisseau, face à toute une communauté scientifique versant entre l'effroi et la tristesse, puis la joie de l'accueillir. Donald répond à un des scientifiques qu'ils ne se ressemblent pas, et que celui-ci a une barbe ridicule. Cela le mettra en colère, et face à la réaction moqueuse d'un autre scientifique, cela finira en bagarre générale, allant jusqu'à se battre pour savoir qui est le plus en colère. En cinq minutes, Donald a réussi à détruire durablement un équilibre rare...

Les neveux utilisent alors la ceinture d'un Donaldo pour paralyser la foule, et leur faire remarquer qu'ils sont beaucoup plus sages que les terriens et qu'ils devraient avoir honte d'eux. Face à tant de bon sens, les Donaldo décident de garder les triplets et de renvoyer Donald sur Terre; ceux-ci s'enfuient alors dans le vaisseau pour retourner sur leur planète d'origine. Alors que Donald est totalement détendu suite à cette aventure, les Donaldo, eux, ont désormais tous le caractère de Donald et leur planète se retrouve dans un chaos inégalé.

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

Cette histoire n'a été publiée qu'une seule fois en France, dans le Journal de Mickey n°2832 du 27 septembre 2006.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .