FANDOM


Donald roi du trapèze ! est une histoire en bande dessinée de dix planches scénarisée par un auteur inconnu et dessinée par Paul Murry, publiée pour la première fois en mars 1957 aux États-Unis. Elle met en scène Daisy, Donald Duck, Gontran Bonheur et Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se déroule à Donaldville.

SynopsisModifier

Donald à besoin d'une partenaire pour son numéro aérien qu'il compte exécuter au spectacle amateur de ce soir. Ainsi, Riri, Fifi et Loulou Duck travestissent le cousin Gontran en femme afin qu'il soit son assistante...

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Donald roi du trapèze ! - extrait 1

Donald à besoin d'un assistant pour exécuter ses acrobaties.

Riri, Fifi et Loulou Duck sont subjugués par l'adresse de leur oncle Donald, qui répète son numéro sensationnel d'acrobaties qu'il compte exécuter ce soir pour un spectacle amateur. Le gagnant du concours obtient un contrat pour une tournée de représentations de trente-neuf semaines à travers le monde. Mais Donald à besoin d'un vrai partenaire afin de réussir son numéro, et hors de question pour eux que l'un d'eux soit son partenaire et ce à aucun prix. D'autre part, c'est d'une partenaire dont Donald a besoin, son numéro sera infiniment plus attrayant.

Donald roi du trapèze ! - extrait 2

Daisy ne tient pas à risquer sa vie en étant la partenaire de Donald...

Bientôt, Donald accourt chercher sa fiancée Daisy Duck pour lui proposer d’être son assistante au concours amateur. Il lui demande alors de se tenir au centre de son jardin et de ne pas bouger afin de pouvoir l’attraper au passage, l'envoyer faire un saut périlleux et en l'air et enfin la rattraper par les talons. Mais Daisy ne l'entend pas de cette oreille, elle n'est pas assez folle pour prendre un tel risque surtout que le numéro se déroule sans filet. Cependant non loin de là, Gontran Bonheur s’apprête à rendre visite à son cousin Donald, il a bien envie de tenter une nouvelle démarche auprès de son cousin Donald pour obtenir que ce dernier lui cède lui tableau que lui a offert le roi Babou en échange de ses loyaux services. Il s'agit de la seule chose qui ne lui est jamais plu chez lui ; Gontran serait prêt à donner dix de sa vie pour l'avoir. Donald qui se doute bien que cet animal de Gontran en veut encore à son précieux tableau va vite l'envoyer balader. Il ne s'en séparera pas ni pour or, ni pour argent ; et même si jamais il décidait un jour de s'en débarrasser, Donald préférait l'offrir au musée que de le vendre à son veinard de cousin.

Donald roi du trapèze ! - extrait 3

Riri, explique son plan aux autres...

Non loin de là, les neveux réfléchissent encore à un moyen d'aider leur oncle. Il faut absolument que Donald trouve une partenaire, mais c'est sans espoir ; il faudrait une personne qui ait la chance de Gontran pour oser prendre un tel risque, et celle-ci n'est pas encore née ! C'est alors que l'un des neveux aperçoit Gontran qui revient justement de chez leur oncle, ce qui lui donne une idée afin d'aider son oncle à gagner et permettre par la même occasion à Gontran d'obtenir le tableau de ses rêves : c'est Gontran lui-même qui sera le partenaire de leur oncle, sa patte de lapin le protégera de tout accident même en étant à six pieds en l'air. Mais Gontran doute que Donald accepte sa proposition alors qu'ils viennent juste d'avoir une dispute. Mais Riri qui y a déjà pensé, le rassure : après un passage par un magasin de perruques et de costumes il sera méconnaissable.

Donald roi du trapèze ! - extrait 4

Donald fait la rencontre de «Cécile»...

Bientôt, les enfants débarquent dans la maison de Donald alors que celui-ci s’apprête à téléphoner pour annuler sa candidature. Mais les neveux l’arrêtent à temps en lui annonçant qu'ils ont réussi à trouver une jeune fille qui veut bien être sa partenaire et qui acceptera même de travailler sans filet : Gontran, travesti à l'aide d'une jolie robe, d'une perruque blonde, d'une paire de talon et d'un peu de maquillage est complètement méconnaissable, le voilà transformé en jolie jeune fille du nom de «Cécile» ! Bien entendu, elle ne va risquer de se rompre le coup pour rien, mais pas question de parler d’argent, la fille veut simplement le joli tableau accroché dans son salon. Donald qui y tient comme à la prunelle de ses yeux refuse, mais face à l'insistance de «Cécile» le canard n'a pas d'autre choix que d'accepter. Ainsi, les deux partenaires se donnent rendez-vous le soir dans les coulisses pour leur spectacle.

Donald roi du trapèze ! - extrait 5

Malgré sa chance, «Cécile» ne mène pas large...

Ce soir-là pendant le concours, Donald et «Cécile» observent les autres concourants depuis les coulisses, et Donald se dit qu'il n'ont rien à craindre d'eux ; le talent ne court apparemment pas dans la région. Voici maintenant arrivé le tour de Donald et «Cécile» dans un numéro sensationnel d'acrobaties aériennes, « véritable défi à la pesanteur » . Mais «Cécile» est moins sereine que Donald, car malgré sa chance, elle ne mène pas large surtout qu'elle vient de se rendre compte qu'elle a laissé sa patte de lapin dans la poche de son manteau ! Trop tard pour annuler, les deux acrobates sont déjà en l'air et «Cécile» glisse des mains de Donald ! Heureusement, elle réussit à s'accrocher aux rideaux. Le palmipède parvient alors à la rattraper par les talons avant qu'elle ne cède, mais le canard qui veut en rajouter, relance sa partenaire en l'air pour un dernier saut périlleux mais cette fois-ci il la manque ! La fille finit alors sa chute sur le tambour de l’orchestre. Les juges sont unanimes : «Cécile» et Donald remportent le premier prix grâce à leur numéro comique d’acrobaties aériennes.

Donald roi du trapèze ! - extrait 6

«Cécile» révèle sa véritable identité avant de démissionner...

Dans les coulisses, «Cécile» remercie sa chance insolente, n'importe qui à sa place aurait fini à l’hôpital ! Donald lui remet alors le tableau qu'il lui avait promis, ce dernier fut si impressionné par sa performance qu'il lui propose de devenir sa partenaire officielle. Mais Gontran, qui ne l'entend pas de cette oreille, révèle sa véritable identité en arrachant sa perruque avant de repartir chez lui, laissant Donald choqué et sans partenaire. les enfants ne pensaient pas que Gontran aurait arrêté, et ils ne voient pas désormais le moyen de trouver quelqu'un d'autre. Donald est obligé d'annuler sa tournée ; fini les veaux, les vaches, les cochons et le beau voyage ; à moins que les neveux acceptent d'assister leur oncle chacun leur tour. Mais ces derniers refusent, moins ennuyés par le fait de voler que par « l’atterrissage en musique ».

Alors que Donald croyait que tout était perdu, sa fiancée Daisy visiblement jalouse, débarque du public pour le disputer au sujet de sa partenaire «Cécile» qu'elle n’apprécie visiblement pas du tout. Donald essaye de lui expliquer la vérité mais Daisy se fiche bien de savoir ce qu'elle est ou de ce qu'elle n'est pas ! Elle lui demande simplement de la renvoyer et de la prendre elle comme assistante malgré sa peur. Le temps de faire ses valises, Daisy se prépare à faire son premier voyage à destination de Marseille. Ainsi à minuit, les canard se retrouvent devant le perron de Daisy avant d'embarquer. Visiblement cette dernière a trouvé le moyen de prévenir ses chutes : une crinoline qui lui sert de véritable parachute ! C'est ce qui s'appelle avoir le sens des réalités.

Donald roi du trapèze ! - extrait 7

Fin

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

Cette histoire fut publiée pour la première fois en France dans le Le Journal de Mickey n°289 du 8 décembre 1957. Elle a ensuite été rééditée dans le Spécial Mickey Géant n°1779, dans Le Journal de Mickey n°1780 ainsi que dans le Donald Magazine n°86-31.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .