FANDOM


Donald se camoufle (The Vanishing Private en version originale) est un court métrage d'animation américain de la série des Donald Duck, sorti le 25 septembre 1942 réalisé par les studios Disney.

SynopsisModifier

Donald Duck est peintre en camouflage dans l'armée. Il peint un canon géant d'abord avec des couleurs criardes mais ce fait reprendre à l'ordre par le sergent Pat Hibulaire. Donald découvre par mégarde une peinture expérimentale faisant disparaître. Donald utilise alors cette peinture pour le canon.

En coulissesModifier

Title card Donald se camoufle

Title card du court métrage.

En raison de l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale en décembre 1941, le très populaire personnage Donald Duck fut immédiatement mobilisé afin de soutenir l'effort de guerre et donner un visage à la propagande militaire.

Dans Donald camoufle, le canard se retrouve ainsi dans une base militaire comme soldat américain, carrière qu'il avait commencée quelques mois plus tôt dans son premier court métrage de guerre, Donald à l'armée (Donald Gets Drafted, 1er mai 1942).

Donald se camoufle

Affiche du film.

Avec un scénario imaginé par Carl Barks et une musique originale signée Oliver Wallace, Donald se camoufle constitue un très bon exemple de la rivalité entre Donald et le sergent Pat pendant la Seconde Guerre mondiale, comme le sera par la suite Donald parachutiste (Sky Trooper).

Cependant, cette confrontation est différente par rapport à celles que l'on pouvait observer dans des courts métrages d'avant-guerre tels que Donald bûcheron, Donald le riveur ou Agent Canard. Dans Donald se camoufle, Pat et Donald sont dans le même camp et se battent contre un ennemi commun et non plus pour leurs intérêts personnels, ce qui change bien évidemment leur relation (même si cette dernière reste conflictuelle).

Dans Donald se camoufle, Donald chante plusieurs chansons militaires, dont The Army's Not The Army Anymore, une musique phare déjà été utilisée dans Donald à l'armée. Donald se camoufle constitue enfin l'un des rares courts métrages dans lequel Donald ne perd pas son sang-froid, au contraire de Pat Hibulaire.

Lien externeModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .