FANDOM


DoubleDuck : L'espion que j'étais est une histoire en bande dessinée de quarante planches de la série DoubleDuck. Elle est scénarisée par Fausto Vitaliano et Marco Bosco et dessinée par Andrea Freccero, Francesco D'Ippolito, Marco Mazzarello et Vitale Mangiatordi. Elle a été publiée pour la première fois le 29 avril 2008 en Italie. Elle met en scène Donald Duck, Kay K et Jay J. L'action se passe à Donaldville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Daisy Duck et Donald Duck vont voir un film d'espionnage au cinéma. Comme souvent, Donald s'endort pendant le film. Après le film, le canard se rend compte qu'il était en stationnement interdit et qu'un sabot a été mis sur sa voiture. Il découvre aussi qu'il a eu une amende il y a plusieurs jours, pour stationnement interdit pendant trois jours. Sachant que Donald n'avait rien sur son planning, il décide de chercher la raison de cette amende.

N'ayant pas trouvé la réponse au commissariat, Donald s'assoie sur un banc, où il rencontre Kay K, qui lui fournit un CD. Le CD révèle que Donald était un agent secret du nom de DoubleDuck, qui a effectué une mission de trois jours, et qui s'est soumis à un effacement mémoriel après cette mission. Kay K réapparait de nouveau, dans la maison de Donald cette fois-ci, et mène le canard au siège de l'Agence. Donald y rencontre Liz Zago, Jay J, B-Black et Gizmo. Il décide de redevenir agent secret, et obtient sa première mission. Il doit récupérer une valise au sommet d'un immeuble, et il ne dispose que d'un téléphone portable. Il récupère facilement la valise, mais il se fait attaquer par d'autres espions. DoubleDuck décide d'appeler la police, en leur disant qu'il était garé en stationnement interdit. Les espions fuient, mais les policiers n'ont pas apprécié la blague de DoubleDuck : ils décident de l'arrêter. DoubleDuck va passer quelque temps en prison...

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire a été publiée en novembre 2008 dans Super Picsou Géant n°148.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .