FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duckankhamon (homonymie).

Duckankhamon est une histoire en bandes dessinées de quatorze pages scénarisée par Paul Halas et dessinée par Marco Rota. Elle fut publiée pour la première fois les 1er et 8 avril 2014 en Suède. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck et Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se déroule à Donaldville au présent et dans l'Égypte antique.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Première partieModifier

Balthazar Picsou et ses petits neveux se rendent à une vente aux enchères d'objets découverts par Sigismond de la Farfouille, un des plus grands explorateurs du XIXème siècle. Le but : exhumer un trésor inconnu. Et après avoir refusé d'enchérir sur une statue balinaise de Donbo, le démon-canard ressemblant à Donald, Picsou décide d'acheter un coffre miteux pour cinq dollars, provoquant les moqueries des autres personnes présentes. Mais si le milliardaire a acheté ce coffre, c'est parce qu'il a appartenu au légendaire pharaon Duckankhamon.

Au dépôt de Balthazar Picsou, Donald, qui était occupé à préparer un appât pour poissons nauséabonds, se retrouve chargé du soin de ce coffre, durant cette nuit orageuse. Mais le coffre s'ouvre et une lumière en sort. Donald décide d'y pénétrer et se retrouve exactement dans l'Égypte antique à l'époque de Duckankhamon, où ses gardes jettent les esclaves fugitifs dans les ventres des crocodiles. Toutefois, juste avant que Donald ne retourne dans le coffre, des gardes dont Amenlorphis en sortent avec des lingots d'or, le canard y rentre une fois le champ libre afin de regagner Donaldville.

Le lendemain, Donald est convaincu d'avoir rêvé mais raconte son histoire à sa famille. Picsou n'y croit évidemment pas mais il dût se rendre à l'évidence quand il constate la disparition de ses lingots d'or.

Seconde partieModifier

Les enfants découvrent un symbole égyptien dans la pièce, leur faisant penser que leur oncle Donald n'a peut-être pas rêvé. Riri arrive même à actionner la lumière ouvrant le passage vers l'Égypte antique en l'alimentant d'une batterie de voiture puisque c'est l'électricité qui génère ce passage.

Toute la famille s'y rend et voit Duckankhamon avec un de ses hommes maîtrisant les voyages temporels, le pharaon estime qu'il n'a pas encore fait apparaître assez d'or avant d'être interrompu par l'odeur de poisson qui se dégage de l'appât de Donald. Riri, Fifi et Loulou sont vite capturés tandis que les adultes cherchent une sortie. Ils traversent une rivière où Donald attire les crocodiles à lui, attirés par l'appât. Reste maintenant pour eux à retrouver les enfants. Ils retrouent Duckankhamon dans un de ses chantiers en train de se faire servir nombre de victuailles. Picsou trouve alors un plan pour sortir les enfants.

Durant la nuit, Picsou et Donald remplissent deux outres d'appâts et les versent dans la rivière. Le lendemain matin, les soldats de Duckankhamon sont alors attaqués par les crocodiles grâce à l'odeur de l'appât, permettant à Picsou et Donald de libérer tous les esclaves et Riri, Fifi et Loulou. Le pharaon pourchasse alors les deux canards adultes jusque dans les cuisines où Duckankhamon heurte la marmite remplie d'appât à poisson. Duckankhamon en est alors recouvert et se retrouve alors pourchassé par les crocodiles, ce qui met fin à sa dynastie.

Les lingots sont renvoyés à Donaldville par le coffre, suivis de Riri, Fifi, Loulou et Donald. Picsou, invité à rester en Égypte antique, décline l'invitation mais trébuche sur un lingot oublié et déchire le coffre, l'empêchant de rentrer à Donaldville. Le milliardaire est alors intronisé pharaon à la place de Duckankhamon, le temps de réparer le coffre pour qu'il regagne son époque, soit d'ici deux ou trois jours, ce qui arrange le canard au vu des avantages du statut de pharaon.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette aventure a été publiée en France pour la première fois dans Picsou Magazine n°510 du 25 mars 2015.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .