FANDOM


Fantôme et carambouille est une histoire en bande dessinée de huit planches scénarisée par Thomas Schrøder pour le synopsis, par Christopher Spencer pour le script et crayonnée par Maria José Sánchez Núñez, publiée pour la première fois le 15 février 2006 en Roumanie. Elle met en scène les Rapetou et quelques personnages secondaires. Balthazar Picsou est également mentionné.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

176-761, 176-671 et 176-167 sont assez désespérés : comme à chaque fois qu'un cambriolage tourne mal, la police est déjà devant leur planque. Le fantôme de leur arrière grand-père, qui a à la même tête et les mêmes vêtements, et est immatriculé 000-000, leur exprime sa colère face à leur incompétence. Il décide de les aider à voler le plus gros diamant du monde, exposé au Musée de Donaldville, qui n'est autre qu'un vieux château réhabilité. Les quatre bandits passeront par un passage secret prenant source dans une maison hantée par 000-000 lui-même...

Alors que 176-671 est transi de peur durant toute l'opération, les deux autres sont enchantés face à leurs réelles chances d'obtenir un butin mieux gardé que le sou fétiche. Un escalier dissimulé sous le lit conduit à un tunnel souterrain. L'accroc à lieu lorsque 000-000 traverse un mur sans réfléchir, contre lequel les trois autres se cognent violemment... avant de se disputer avec leur ancêtre. 176-671 décide, pendant ce temps, de récupérer une torche accrochée au mur... Et qui ouvre le passage secret ! Le mur pivote et s'ouvre sur le diamant. Les faisceaux lasers étant dans l'ouverture opposée au mur. 176-167 utilise un pied-de-biche pour détacher le diamant de son socle et 176-761, en essayant de le rattraper, l'avale...

Pendant ce temps, 000-000 décide de s'amuser un peu, et va faire peur aux deux chiens de garde du musée. Mais ceux-ci ne sont absolument pas effrayés et commencent à montrer les crocs en grognant, effrayant le fantôme qui a oublié sa consistance spectrale. Celui-ci s'enfuie alors en hurlant et sans traverser aucun mur, passant devant deux gardiens entamant leur ronde à l'entrée pour se réfugier dans sa maison. Deux chiens supplémentaire se joignent à la poursuite, et toute la troupe tombe sur les trois Rapetou dans la maison, alors que 000-000 se souvient qu'il peut se cacher dans un mur, et s'exécute. En attaquant 176-761 au ventre, un des quatre dogues lui fait cracher le diamant, qu'un gardien récupère à la volée.

Les Rapetou se retrouvent ainsi en prison, ayant la visite de leur arrière grand-père, qui a déjà une autre idée... que ses descendants refusent d'entendre, avant de le chasser de la cellule à coup de livre et de vaisselle !

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Cette histoire n'a été publiée qu'une seule fois en France, dans Le Journal de Mickey n°2911 du 2 avril 2008, avec les honneurs de la couverture.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .