Fantomiald contre l'incroyable Mini-Gomme ! est une histoire longue en bande dessinée de soixante pages, scénarisée et dessinée par Giulio Chierchini. Elle fut publiée pour la première fois le 14 août 1988 dans Topolino n°1707, en Italie. Elle met en scène Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Géo Trouvetou, Riri, Fifi et Loulou Duck, Gracié Rapetou ainsi que ses fils Rapetou et pour la première fois l'extra-terrestre Mini-Gomme. L'action se déroule à Donaldville, dans les rues de la ville dans la maison de Donald Duck, au laboratoire de Géo Trouvetou, dans le repaire des Rapetou et devant le dépôt de Balthazar Picsou.

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

Alors que Fantomiald veille à la tranquilité de Donaldville comme chaque nuit, notre super-héros décide d'enquêter sur de mystérieux vols massifs de chewing-gum ...

Résumé complet[modifier | modifier le wikicode]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Comme chaque nuit, Fantomiald veille sur Donaldville, arrêtant ici et là les quelques bandits qui essayent de semer le trouble dans la douce cité mais sans succès. Au petit matin, il repart chez lui afin de goûter à un sommeil bien mérité.

Mais à son réveil, Donald, qui a ôté son costume de super-héros, remarque que ses jeunes neveux ont l'air de mauvaise humeur. En effet, tous les distributeurs automatiques de chewing-gum de la ville ont été dévalisés ! Alors que Donald rit de cette nouvelle, les jeunes canetons expliquent que cela est terrible : en effet, le chewing-gum aide à détendre les nerfs et à renforcer les muscles faciaux. Mais Donald n'en a que faire et ordonne aux canetons de faire la vaisselle.

Le lendemain matin, Riri, Fifi et Loulou ont toujours la même tête : les distributeurs ont de nouveau été vidés ! Ceci finit par devenir étrange pour Donald : en effet, la nuit dernière, il a patrouillé dans toute la ville et n'a pas vu de voleurs de chewing-gum. La presse finit également par céder à la panique du chewing-gum. Cela commence vraiment à agacer les jeunes canetons qui ne comprennent pas pourquoi Fantomiald n'a pas déjà arrêté le voleur de chewing-gum. Essayant d'expliquer que le super-héros s'intéresse plus à la pègre de la ville qu'à des petits larcins, Donald voit la colère de ses neveux s'abattre sur lui et préfère battre en retraite.

Le soir-même, Fantomiald décide de quadriller toute la ville pour arrêter le voleur de chewing-gum. Mais après une nuit de recherche, toujours aucune nouvelle du voleur. Pour Donald, trop c'est trop ! Il doit réfléchir à un plan pour pouvoir terminer cela au plus vite.

Mini-Gomme saute sur la tête de Fantomiald.

La nuit suivante, Fantomiald se cache dans une poubelle, dans une rue où il se trouve un distributeur de chewing-gum. Après quelques temps d'attente, Fantomiald entend un bruit de verre. C'est le voleur ! Le super-héros fonce vers l'endroit du méfait et aperçoit... un étrange petit personnage faisant une énorme bulle de chewing-gum ! Lorsqu'il s'en approche, le petit personnage saute sur Fantomiald puis s'enfuit. Malgré une course effrénée, notre super-héros ne parvient pas à l'arrêter.

Le lendemain matin, alors que Donald arrose son jardin, il entend ses jeunes neveux dans une grande conversation : en effet, ils ont appris que Fantomiald a échoué contre le voleur de chewing-gum. Piqué au vif, Donald préfère faire un tour pour diminuer sa colère. Mais la nouvelle s'est répandu très vite et toute la ville est au courant de son échec de la nuit. Donald est furieux : il doit mettre un terme à cela !

Fantomiald totalement ridiculisé !

Cette nuit-là, Fantomiald est bien décidé à arrêter ce voleur de chewing-gum bondissant. Pour cela, il s'est équipé d'un faux distributeur automatique de chewing-gum et décide de l'installer dans un coin tranquille de la ville. Après cela, il part se cacher en haut d'un bâtiment non loin de là pour arrêter le voleur en pleine action. Après quelques temps, une ombre s'approche... bigre, ce n'est qu'un voleur ordinaire ! Mais voilà déjà une autre ombre ; c'est notre voleur ! Fantomiald lui saute dessus... et atterrit dans un énorme chewing-gum. En effet, notre voleur avait soufflé une énorme bulle en forme de lui-même pour créer un leurre. De plus, il a signé son méfait, rendant encore plus ridicule la situation. Et voilà, pour clôturer le tout, un journaliste qui passait par là et qui prend Fantomiald en bien mauvaise position. Le super-héros est bien honteux et décide d'aller voir son ami Géo Trouvetou pour lui demander de l'aide.

Fantomiald et Géo attendent les résultats sur Mini-Gomme.

Dans le laboratoire de l'inventeur, celui-ci examine la mystérieuse substance dans laquelle Fantomiald s'est englué, en croyant qu'il s'agissait de son voleur. Géo apprend que le voleur, un certain Mini-Gomme, se nourrirait exclusivement de chewing-gum et serait en plus capable de transformer ce qu'il mâche en ce qu'il veut. Il explique en plus à Fantomiald que Mini-Gomme est sûrement un extra-terrestre. Mais Géo dit à Fantomiald que, finalement, il n'est pas un si méchant voleur, il ne fait rien de bien méchant. Certes, Fantomiald acquiesce mais il ruine sa réputation. Car, en effet, les images du journaliste sont déjà dans tous les journaux et toute la ville se moque encore plus de son super-héros.

Les Rapetou, pris dans le piège tendu par Mini-Gomme.

Quelques jours plus tard, dans une caravane en périphérie de la ville, les Rapetou dirigés par Gracié, écoutent le journal télévisé du soir. Ils y apprennent que Fantomiald serait tombé dans une profonde dépression. Pour Gracié, leur jour de gloire est arrivé ! Sans Fantomiald, leur travail est énormément facilité, ils vont pouvoir vider tranquillement le coffre de Picsou. Ils se dirigent alors vers le coffre. En chemin, ils rencontrent Fantomiald, caché dans une poubelle, cherchant toujours à attraper Mini-Gomme. Le voyant en situation de faiblesse, les Rapetou en profite pour l'attaquer en le bloquant dans la poubelle pour ensuite se rendre tranquillement au coffre de Picsou. Mais quelqu'un a tout vu, il s'agit de Mini-Gomme ! Ce dernier se dépêche de se rendre au coffre du milliardaire pour tendre un piège aux bandits. Grâce à du chewing-gum, il fabrique un faux paillasson puis court se cacher. À leur arrivée, les Rapetou sont amusés par ce paillasson et marchent dessus, ne se méfiant pas. C'est ainsi que le piège tendu par Mini-Gomme se referme sur eux, les engluant dans du chewing-gum. Mais pendant ce temps, Fantomiald est toujours dans la poubelle. Quand soudain, il entend un cliquetis et parvient à en sortir. En effet, c'est Mini-Gomme qui l'a sorti de ce mauvais pas. Grâce à lui, il n'a qu'à cueillir les Rapetou, encore dans le chewing-gum.

Le lendemain, les nouvelles ont bien changé dans le journal : la réputation de Fantomiald est rétablie et de plus, il est écrit que Mini-Gomme est désormais un allié de Fantomiald ! Pour se faire pardonner, Mini-Gomme offre aux jeunes canetons un énorme sac de chewing-gum, pour leur plus grand plaisir.

Dernière case de l'histoire où Mini-Gomme remercie Donald en donnant un énorme sac de chewing-gum.

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

C'est dans cette histoire qu'apparaît pour la première fois l'extra-terreste Mini-Gomme. Il apparaîtra ensuite dans une vingtaine d'histoires, presque toutes signées par Giulio Chierchini.

Publications françaises[modifier | modifier le wikicode]

Cette histoire fut publiée à deux reprises en France :

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .