FANDOM


Fantomiald contre les éléments est une histoire en bande dessinée de neuf pages scénarisée par Patrick Galliano et dessinée par Maximino Tortajada Aguilar et le Studio Comicup. Elle fut publiée pour la première fois le 14 octobre 1986 dans Le Journal de Mickey n°1790, en France. Elle met en scène Balthazar Picsou, Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Riri, Fifi et Loulou Duck, les Rapetou, le grand Shakra-Upta et le maire de Donaldville qui apparaît dans une seule case de l'histoire. L'action se déroule à Donaldville, dans la maison de Donald Duck, dans le dépôt de Balthazar Picsou, dans la maison des Rapetou et dans les rues de la ville.

SynopsisModifier

Fantomiald, Picsou et les Rapetou participent à une compétition organisé par une sorte de maharajah où ils devront vaincre les quatres éléments.

Résumé complet Modifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Flash spécial dans le journal télévisé de Donaldville : le grand Shakra-Upta est de passage dans la ville et il offrira une statue du bouldor en or massif à l'homme qui arrivera à vaincre les quatre éléments. Le bouldor donne à celui qui le possède le pouvoir de voler au-dessus des autres hommes. L'information ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd puisque Picsou bave d'envie devant le bouldor en or massif. Les Rapetou, quant à eux, imaginent déjà pouvoir voler tous les autres hommes ! Donald souhaite aussi participer à la compétition, car voler au-dessus des autres hommes pourrait être un pouvoir formidable pour Fantomiald. Pour que Fantomiald puisse participer et gagner la compétition, Donald s'entraîne énormément dans son repaire secret. Riri, Fifi et Loulou ne sont pas très loin et se disent qu'ils vont sûrement devoir aider le super-héros pour gagner.

Picsou s'entraîne de manière intensive !

Picsou s'entraîne de manière intensive !

Après un entraînement intensif où Fantomiald essaye de vaincre l'eau, le vent, la terre ..., le super-héros décide d'aller faire un tour en ville. Il y aperçoit Picsou qui s'entraîne énormément lui aussi mais aussi les Rapetou, essayant de rester en apnée dans une flaque d'eau pendant cinq minutes. Le lendemain, les concurrents se retrouvent devant le grand Shakra-Upta. Fantomiald, Picsou et les Rapetou devront suivre l'oiseau sacré du maharajah qui les guidera jusqu'au bouldor. Riri, Fifi et Loulou ne sont pas loin pour pouvoir aider le super-héros à gagner.

La course commence : le premier obstacle, symbolisant la terre, est un grand mur de pierre. Mais dans sa précipitation, Fantomiald tombe dans une bouche d'égout qu'un des Rapetou referme aussi vite. Ces derniers font une échelle humaine pour pouvoir surpasser le mur alors que Picsou achète un ouvrier pour qu'il détruise le mur et puisse passer. Mais Fantomiald, toujours dans les égouts, suit un chemin fléché mis en place par les jeunes canetons.

Voilà qu'arrive ensuite la deuxième épreuve : celle de l'eau. Ils vont devoir traverser le fleuve. Les Rapetou prennent un bateau à rames, Picsou achète un bateau à moteur et Fantomiald, quant à lui, a une aide des petits Castors Juniors. En effet, l'un de ses neveux va gonfler discrètement les chaussures de Fantomiald avec une bonbonne d'air afin de faire traverser le fleuve.

Fantomiald face au bouldor !

Fantomiald face au bouldor !

Mais la troisième épreuve n'est déjà pas loin : les concurrents vont devoir monter tout en haut d'un immense immeuble où ils retrouveront le bouldor. Elle symbolise l'épreuve de l'air. Les Rapetou prennent les escaliers de l'immeuble et Picsou utilise son hélicoptère privé. Fantomiald est fatigué et dépité : il n'y arrivera jamais. Les Rapetou sont déjà en haut de la tour et l'un d'eux empoigne à deux mains la statue. Mais celle-ci est en-dessous d'une flamme : c'est l'épreuve du feu. Il se brûle les mains et en lâche la statue qui chute dans le vide et assomme Fantomiald. Il se retrouve devant le bouldor, voilà qu'il a gagné ! Riri, Fifi et Loulou sont heureux d'avoir participé à la victoire du super-héros mais une question se pose encore : que voulait dire le grand Shakra-Upta quand il disait que le boudlor permettait de voler au dessus des hommes ? Il explique qu'il faut prendre cela au sens figuré car dans sa religion, celui qui croit au bouldor peut s'élever spirituellement au-dessus des autres hommes. Mais Fantomiald n'a sans doute pas compris cela comme ça car en essayant de voler en partant du toit de la maison de Donald, voilà qu'il atterrit... dans la poubelle !

En coulissesModifier

Publications françaisesModifier

L'histoire fut publiée à deux reprises en France, dans :

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .