Picsou Wiki
Advertisement
Picsou Wiki

Fantomiald contre les paparazzis est une histoire longue en bande dessinée de trente planches dessinée par Giancarlo Gatti et scénarisée par Giorgio Pezzin, publiée pour la première fois en Italie en septembre 1995. Elle met en scène Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Riri, Fifi et Loulou Duck, Balthazar Picsou, John Flairsou et Daisy Duck qui n'apparaît que dans quelques cases. L'action se déroule à Donaldville.

Synopsis[]

Quand Picsou et Flairsou font la course aux scandales pour leur magazine people, Fantomiald est obligé d'agir pour assurer une certaine éthique journalistique et un respect de la vie privée.

Résumé complet[]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.


Donald, Riri, Fifi et Loulou vont au parc afin de profiter du soleil. Pendant que les canetons jouent avec leur voiture télécommandée, Donald souhaite aller au kiosque à journaux afin de pouvoir lire sous un arbre. Mais quand il s'y rend, un camion vient livrer en catimini toute une pile de journaux. Tout à coup, une foule accourt et dévalise le vendeur, au grand dam de Donald. Après s'être relevé, le vendeur de journaux lui explique que cette folie du peuple vient de la sortie du dernier numéro de "Scandale People", le magazine people de Picsou. Le vendeur explique qu'il connaîtra la même chose le lendemain car le journal people de Flairsou, "Le petit curieux" sort également. Donald est effaré de ce qu'il vient d'apprendre et fustige son oncle qui profite de la curiosité malsaine des gens pour se faire de l'argent.

Alors qu'ils souhaitent rentrer, ils voient au loin Picsou avec une pile de dossiers sous le bras. En le suivant, ils assistent à une transaction étrange. En réalité, Picsou a acheté une photo de peoples pour sa prochaine couverture. Mais Donald dit à son oncle ce qu'il pense de son comportement. Le milliardaire lui explique calmement qu'il ne fait que donner aux gens ce qu'ils veulent. De plus, il fait fonctionner une entreprise et s'il arrête tout, des tas de gens se retrouveraient sans emploi. Toutefois, Donald ne croit pas à tout cela et pense que Picsou ne cherche qu'à faire de l'argent. Mais, alors que les canards se séparent, Riri, Fifi et Loulou disent à leur oncle qu'il a été un peu dur avec le milliardaire. Ils en profitent aussi pour glisser au canard qu'il a eu lui-même un comportement globalement similaire en listant des anecdotes peu flatteuses sur Gontran pour le dévaloriser auprès de Daisy. Mais Donald fait semblant de ne plus s'en souvenir et leur rappelle qu'il doit faire sa ronde avec Fantomiald le soir-même.

Quelques heures plus tard, Fantomiald fait le tour de la ville. Soudain, il entend un bruit sur un toit et s'arme de sa batte gonflable. Mais alors qu'il cherche à se défendre, il fait face à des photographes pointant leur appareil photo vers un balcon. Fantomiald comprend alors qu'ils sont des paparazzis et leur demande ce qu'ils font là. Ces derniers expliquent, assez agacés, qu'ils prenaient des photos pour leur travail et qu'ils vont perdre plusieurs milliers de dollars. Le super-héros n'est pas affecté et quitte ces deux fouinards. Après qu'il soit parti, les deux photographes décident de le suivre discrètement afin d'avoir un scoop extraordinaire.

Un peu plus tard, Fantomiald aperçoit une femme coincé dans une voiture se trouvant dans une rivière. Ni une ni deux, Fantomiald utilise ses semelles gonflables pour sauver la jeune demoiselle. Tout à coup, alors que le super-héros porte la femme dans ses bras, les paparazzis font leur apparition et prennent en photo ce qu'ils viennent de voir. Le lendemain, la photo est déjà en couverture du magazine de Flairsou, suggérant que Fantomiald est en couple. Donald est excédé de ce mensonge. Mais Riri, Fifi et Loulou lui disent d'oublier cela car tout le monde ne s'en rappelera plus dans quelques jours.

Pendant ce temps, au bureau de "Scandale People", Picsou ordonne à ses journalistes et photographes de battre Flairsou sur son terrain : il faut créer des scoops sur Fantomiald. Mais, chez Flairsou, ce dernier rappelle à ses journalistes qu'il faut continuer à suivre Fantomiald. Ainsi, la nuit suivante, alors que Fantomiald cherche à arrêter un voleur dans une bijouterie, voilà que des photographes viennent gâcher son action et provoquent la fuite du voleur. De plus, ils ridiculisent totalement Fantomiald sur leur couverture du magazine en suggérant qu'il devient dépassé.

Ainsi, encore et encore, les paparazzis continuent à suivre le super-héros et à prendre des photos de ses actions. Il y a même eu un sénateur profitant de la notoriété du super-héros pour se faire prendre en photo avec lui afin de se faire un peu de publicité. Fantomiald n'en peut plus et décide de prendre un peu de vacances. Il retire alors son masque dans une ruelle déserte. Mais voilà qu'un photographe surgit de nulle part et prend une photo. Ce dernier tient son scoop sur la véritable identité de Fantomiald.

Le lendemain, "Scandale People" et "Le petit curieux" font leur une sur l'information révélée la veille. Chez Donald, Daisy arrive, un magazine à la main. Elle semble en colère et dit à Donald que c'est honteux de se faire passer pour Fantomiald. Elle luit dit, avant de partir, qu'il devrait laver sa conscience avec un peu de lessive. Mais Daisy n'est pas la seule à ne pas croire cette information et, ainsi, les ventes des magazines peoples de Flairsou et Picsou chutent.

Au soir, Fantomiald a peur de ne plus jamais se promener à visage découvert. Mais voilà qu'il rencontre des paparazzis, semblant tristes. En effet, à cause de Fantomiald, ils ont perdu leur emploi. Mais Fantomiald a une idée pour les aider. Ainsi, un peu plus tard, les journalistes pourchassent les deux milliardaires en leur posant de nombreuses questions sur leur vie privée, sous l'œil amusé de Fantomiald.

En coulisses[]

Publication française[]

Cette histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°18 du 19 mai 2021.

Advertisement