Picsou Wiki
Advertisement
Picsou Wiki

Fantomiald et la crise d'identité est une histoire longue en bande dessinée de quarante-trois planches dessinée par Paolo Mottura et scénarisée par Giorgio Figus, publiée pour la première fois en Italie en avril 1996. Elle met en scène Donald Duck et son alter-ego Fantomiald ainsi que les jeunes Riri, Fifi et Loulou Duck. L'action se déroule essentiellement à Donaldville.

Synopsis[]

Un jeune excentrique se lance un défi : faire en sorte que Fantomiald dévoile lui-même son identité.

Résumé complet[]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.


Comme toutes les nuits, Fantomiald veille sur Donaldville. Mais cette nuit-là, le super-héros s'ennuie ferme et songe déjà à aller se coucher. Toutefois, dans une villa luxueuse, un jeune homme du nom de Surplus s'ennuie ferme également. Lui qui a fait beaucoup de choses dans sa vie à l'impression d'avoir tout fait : escalader des montagnes, descendre dans les abysses, flotter dans l'espace et même gagner le championnat du monde de tricot. Mais alors qu'il était en train de regarder la télévision, un reportage évoque Fantomiald et son identité encore inconnue du grand public. Tout à coup, Surplus a une idée. Il veut découvrir l'identité de Fantomiald !

Ainsi, alors que le super-héros surveille les toits de Donaldville, il rencontre Surplus qui se présente à lui. Il lui annonce qu'il compte découvrir et révéler sa véritable identité. Tout d'abord, Fantomiald ne prend pas cela au sérieux. Mais quand l'excentrique personnage lui dit que c'est le super-héros lui même qui annoncera sa véritable identité, Fantomiald se met en colère et chasse Surplus.

Le lendemain matin, Donald prépare le petit-déjeuner pour Riri, Fifi et Loulou. Toutefois, il a toujours en tête sa rencontre avec Surplus la veille. Les canetons ont l'impression que leur oncle a la tête ailleurs, surtout quand il verse leur jus d'orange sur la nappe et non dans leur verre. Puis, ils partent à l'école, laissant leur oncle pensant encore à sa rencontre.

La nuit suivante, Fantomiald fait face à un pickpocket tentant de subtiliser le portefeuille d'un passant. Mais alors qu'il allait intervenir, il aperçoit Surplus en train de regarder ce qu'il va faire. Fantomiald chute alors et tombe sur le pauvre détroussé. Le voleur profite de cela pour partir en rendant le portefeuille. Après avoir été remercié, Fantomiald souhaite dire à Surplus d'arrêter de le suivre mais ce dernier a déjà disparu.

Et plus tard dans la journée, Donald fait part de ses pensées aux canetons, sans bien sûr évoquer sa double identité de Fantomiald. Pour les enfants, le super-héros ne doit pas avoir peur et trouvera toujours une solution. Mais Donald n'a pas l'air aussi sûr.

D'ailleurs, la nuit suivante, alors que des bandits tentent de braquer une bijouterie, Fantomiald tente de les arrêter. Mais voilà qu'il retrouve Surplus en train de le regarder, tenant dans ses mains un étrange appareil ressemblant à un appareil photo. Profitant du fait que Fantomiald regarde Surplus, les bandits se jettent sur le super-héros. Heureusement, le canard parvient à les mettre hors d'état de nuire. Mais Surplus a de nouveau disparu !

Après avoir encore évoquer ses peurs aux neveux, Fantomiald est de retour la nuit suivante. Une fusillade a lieu entre la police et une bande de voleurs. Alors que le super-héros est sur les toits et qu'il cherche à arrêter les bandits, il retrouve de nouveau Surplus tenant un étrange parapluie dans ses mains. Il a même l'impression que le riche excentrique tente de l'hypnotiser pour qu'il révèle de lui-même son identité. Malheureusement, Fantomiald ferme les yeux et chute du building. Il tombe alors sur les policiers et les bandits profitent de cela pour s'enfuir.

Après avoir fait un horrible cauchemar où Donald rêve qu'il dévoile sa véritable identité, il endosse de nouveau sa cape de super-héros et est bien décidé à mettre fin à la situation. Ainsi, au cours de la nuit, il retrouve Surplus et lui dit d'arrêter de le suivre. L'excentrique lui propose un duel : s'il gagne, Fantomiald dévoile son identité. Or, si le super-héros gagne, Surplus s'engage à ne plus le harceler.

Le lendemain matin, Fantomiald se rend à la villa de Surplus. Ce dernier lui dit dévoile la nature du défi : le super-héros devra réussir à sortir d'une pièce où l'on trouve de nombreuses portes et gadgets hightech. Après avoir fait face à de nombreux robots, des lasers ou des portes de coffre-fort, Fantomiald est épuisé et décide d'abandonner. Surplus profite de sa victoire quand, tout à coup, un court-circuit provoque un véritable incendie. Le riche Surplus est bloqué et entouré de flammes. Fantomiald parvient à retrouver ses esprits et, voyant les flammes, n'écoute que son courage pour sauver Surplus et l'emmener en dehors de la villa.

Ainsi, le lieu explose mais Fantomiald et Surplus sont sains et saufs. Alors que le super-héros s'avoue vaincu et commence à enlever son masque, Surplus l'ordonne d'arrêter et le remercie chaleureusement de l'avoir sauvé. Il ne souhaite plus connaître sa véritable identité et décide de laisser tranquille son héros préféré. Ce dernier peut alors repartir tranquillement chez lui et profiter d'un peu de repos sous sa véritable identité : Donald Duck.

En coulisses[]

Publication française[]

Cette histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°20 du 17 novembre 2021.

Advertisement