FANDOM


Fantomiald et la déesse cosmique est une histoire en bande dessinée de trente-cinq planches scénarisée par Pat McGreal et Carol McGreal et dessinée par Giorgio Cavazzano, publiée pour la première fois le 3 décembre 2015 en Pologne. Elle met en scène Donald Duck, Fantomiald et Géo Trouvetou ainsi que les protagonistes Hi-risse, Werner Trouvetou et Iris Lebrun.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Étant donné que la nuit et calme à Donaldville, Fantomiald se pose au sommet d'un gratte-ciel et retire son masque pour profiter du ciel étoilé et s'interroger sur l'espace quand il reçoit un appel de détresse de Géo. Le canard se rend alors au laboratoire de son ami et celui-ci l'informe de la réception de signaux en provenance d'un vaisseau spatial perdu depuis des années.

Géo raconte alors l'histoire de son oncle préféré, Werner Trouvetou  : quand il était petit, Werner avec un laboratoire de recherche dans l'atelier de Géo. Spécialisé dans l'aérodynamique, il était surtout passionné d'exploration interplanétaire et développait des prototypes de vaisseaux testés par sa petite amie, Iris Lebrun. Mais un jour, Werner envoie dans l'espace une fusée pilotée par Iris et celle-ci est percutée par une météorite. Werner aura tenté de ramener la fusée, sans succès, et finira par disparaître, anéanti par la perte d'Iris. Géo a rallumé un des appareils de son oncle et a reçu un signal venu de très loin dans la galaxie et en conclut qu'il provient de la fusée d'Iris. Pour s'y faire, Géo a retapé un second vaisseau spatial conçu par son oncle Werner afin de sauver Iris. Et ce sera à Fantomiald de s'en charger.

Une fois préparé, Fantomiald décolle et Géo lui explique qu'elle est surmontée de tous les obstacles et pour éviter de perdre trop de temps, Fantomiald déclenche un module de déplacement temporel : il génère une disruption du continuum spatio-temporel afin d'avoir un raccourci vers cette galaxie lointaine. Par contre Fantomiald ne pourra plus être en contact avec Géo. Le superhéros traverse mais n'a pas le temps d'analyser ce qu'il observe.

Une fois l'autre côté de la faille atteinte, Fantomiald découvre le petit planétoïde d'où provient le signal. Seulement, le pilote automatique se casse et le superhéros est obligé de se débrouiller seul pour atterrir, ce qu'il fera tant bien que mal. Il explore alors le planétoïde et constate que le paysage est rempli de contradictions et que tout se transforme. Mais il finira par trouver la provenance du signal : une structure spatiale où la planète a poussé autour.

Inquiet par l'atmosphère sinistre, Fantomiald découvre que le coeur du vaisseau est en fait le cockpit du petit prototype construit par Werner Trouvetou. Il trouve également des cassettes vidéos réalisée par Iris Lebrun et décide de les regarder : elle raconte d'abord refuser de céder au désespoir, convaincue que Werner la sauvera. Mais au vingt-quatrième jour, elle sent qu'une volonté désincarnée essaie de pénétrer son esprit mais l'espoir l'aide à rendre forte. Et au soixante-troisième jour, elle comprend que Werner ne viendra pas et que sa présence étrangère l'emporte. À la vue de ces images, Fantomiald est envahi par un sentiment de terreur absolue.

Une voix se fait soudainement entendre du haut de la tour. Il y constate qu'Iris Lebrun est devenue la déesse Hi-risse, un être surpuissant capable de transformer la surface du planétoïde avec l’énergie rassemblée par la force de la volonté. Hi-risse sens la présence de Fantomiald et décide de l'affronter, le superhéros se retrouve rapidement vaincu et jeté du haut de la tour du vaisseau. Heureusement, sa combinaison amortit sa chute et il comprend alors qu'Hi-risse n'a aucun souvenir de sa vie d'Iris Lebrun et que son isolement l'a rendue folle.

Voyant que Fantomiald est toujours en vie, Hi-risse passe à l'action et Fantomiald tente de lui parler de sa vie d'Iris Lebrun. À l'évocation de la Terre, la déesse se souvient de cette planète et décide alors d'en faire son royaume. En remerciement, elle laisse la vie sauve à Fantomiald avant de décoller avec son vaisseau. Inquiet des conséquences de ses paroles, Fantomiald répare alors son vaisseau à lui et se lance à la poursuite de Hi-risse.

Hi-risse constate alors que Fantomiald la poursuit et le pulvérise en libérant des décharges d'énergie. La fusée détruite, elle se concentre sur son retour vers la Terre mais ne remarque pas que le superhéros s'est éjecté au dernier moment. Grâce aux rétrofusées de ses bottes, Fantomiald parvient à atteindre le vaisseau de Hi-risse et pénètre à l'intérieur grâce à un conduit de ventilation envahi de débris organiques. Mais le temps est compté : Hi-risse perce également le continuum spatio-temporel afin d'attendre la Terre.

Fantomiald compte alors la neutraliser tant qu'elle est concentrée sur son pilotage mais la déesse le repère et le neutralise en l'asphyxiant grâce à une bulle d'énergie. Une fois le superhéros inconscient, elle l'emprisonne en créant des menottes en titane. Son vaisseau arrive à destination et elle neutralise les ondes de la télévision pour annoncer sa présence et exiger que la race humaine se soumette. Les armées ripostent en lançant divers missiles missiles mais tous sont neutralisés.

Alors que Géo commence à regretter de s'être mêlé des affaires de son oncle Werner, une fusée avec à son bord un pilote inconnu décolle d'un endroit proche de Donaldville et fonce vers le vaisseau de Hi-risse. La déesse pense l'annihiler d'une simple décharge d'énergie psychique mais Fantomiald a repris connaissance. Grâce à des lasers miniatures dans son masque, le superhéros détruit ses menottes et provoque Hi-risse afin que la fusée mystérieuse réussisse à venir. Et alors que Hi-risse pensait le vaincre, Fantomiald annonce la réussite de son plan.

Le mystérieux pilote de la fusée rejoint Fantomiald et Hi-risse et dévoile son identité : Werner Trouvetou. Il explique être plein de remords car il n'avait aucun moyen de chercher sa bien-aimée, chose qui est maintenant possible grâce à son neveu Géo. Les souvenirs de leur vie passée resurgissent et Hi-risse est alors vaincue : la force étrangère disparaît et Iris Lebrun redevient elle-même, Fantomiald en conclue que l'amour est bel et bien plus fort que tout.

De retour à Donaldville, Werner et Iris ouvrent leur propre laboratoire, voisin de celui de Géo. Si Fantomiald est alors d'avoir sauvé la Terre et aidé deux amoureux à se retrouver, l'inventeur déprime car il n'a pas l'habitude de la concurrence.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Ce récit a été publié en France dans Mickey Parade Géant n°356 du 4 janvier 2017.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .