Picsou Wiki
Advertisement
Picsou Wiki

Fantomiald mini-héros est une histoire longue en bande dessinée de vingt-six planches dessinée par Alessandro Perina et scénarisée par Nino Russo, publiée pour la première fois en Italie en août 1996. Elle met en scène Donald Duck et son alter-ego Fantomiald, Géo Trouvetou, son assistant Filament, Daisy Duck, Gontran Bonheur ainsi que le milliardaire Balthazar Picsou. L'action se déroule à Donaldville, principalement dans les rues de la ville mais aussi dans le laboratoire de Géo Trouvetou.

Synopsis[]

À cause d'une invention de Géo Trouvetou, Fantomiald est miniaturisé et doit trouver une solution pour remédier à ce problème.

Résumé complet[]

Fantomiald 2.jpg
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Fantomiald chute sur le voleur.

Une nuit, Fantomiald est en pleine course-poursuite avec un bandit tentant de braquer un magasin. Mais alors que le super-héros utilise son réacteur de fusée, voilà que le gadget dysfonctionne et le canard assomme involontairement le malfaiteur. Après l'avoir emmené à la police, il décide de rendre visite à son ami Géo Trouvetou, l'inventeur, pour que ce dernier puisse réviser l'ensemble de son équipement.

Géo Trouvetou récupère un distributeur automatique pour son invention.

D'ailleurs, l'inventeur est dans son laboratoire et confectionne un nouveau gadget en compagnie de son assistant Filament : l'ampliréducteur. Mais son fidèle assistant lui fait remarquer que son invention est certes fonctionnelle mais qu'elle n'est pas très belle. L'inventeur se décide alors de récupérer une devanture de distributeur automatique pour habiller sa machine. Après cela, il est tellement fatigué qu'il part faire une promenade pour reprendre des forces.

Une intense lumière jaillit de la machine.

Au même moment, Fantomiald arrive chez Géo Trouvetou et entre chez le laboratoire. Il constate que l'inventeur n'est pas là et décide de l'attendre. Il aperçoit une machine qui semble être un distributeur automatique et souhaite se prendre une boisson. Mais il n'entend pas les alertes de Filament et, tout à coup, une intense lumière se propage dans le laboratoire. Fantomiald semble totalement sonné et a du mal à se réveiller.

Un peu plus tard, Géo Trouvetou revient chez lui et voit son assistant Filament passer le balai ainsi qu'un énorme bazar. L'inventeur n'est pas très content, gronde son petit robot et prend son aspirateur pour remettre de l'ordre. Cependant, il n'a pas vu le super-héros au sol, réduit à une taille minuscule, et ce dernier se trouve maintenant dans le sac de l'aspirateur. L'inventeur se hâte de mettre les déchets dans sa poubelle car les éboueurs arrive juste à l'instant devant chez lui.

Fantomiald face à une énorme fourmi.

Dans le sac poubelle, l'inventeur tente de sortir et fait face à une gigantesque fourmi. Il comprend alors qu'il a été miniaturisé et se hâte de descendre du camion. Or, il se rend bien compte que cela sera fort difficile à cause de sa petite taille. En effet, il est tellement petit qu'il peut rester coincé dans la bande de roulement d'un pneu. Heureusement, cela a pu l'avancer sur son chemin.

En se retrouvant sur le trottoir, il voit un nom de rue lui montrant qu'il n'est pas très loin du laboratoire de son ami Géo. Pour éviter de se faire écraser, il décide d'escalader les murs avec ses gadgets et de marcher sur les fils électriques. Mais il n'est pas le seul à s'y trouver car un oiseau le poursuit en tentant de le manger.

Les policiers ne croient pas aux affirmations du bandit.

Après avoir semé le volatile, Fantomiald revient sur le trottoir et doit trouver plusieurs solutions pour éviter de se faire gazer par des passants le prenant pour un insecte ou de se noyer dans une flaque d'eau. Mais voilà qu'il aperçoit un bandit tentant de semer la police avec une valise pleine de billets. Grâce à ses gadgets toujours fonctionnel, il parvient à atteindre le crâne du voleur et lui parle dans son oreille. Le bandit aperçoit le mini-Fantomiald et tente de s'en débarrasser, sans s'en rendre compte que les policiers sont proches et parviennent à le neutraliser. D'ailleurs, ces derniers le prennent pour un fou lorsqu'il parle d'un mini-Fantomiald venu l'arrêter.

Daisy et Gontran s'éloignent alors que Fantomiald est bloqué dans le chewing-gum au sol.

Un peu plus tard, alors que le super-héros est toujours en train de se rendre chez son ami Géo, il aperçoit des pieds palmés qu'il reconnaît : ceux de Daisy. Elle est accompagnée de Gontran Bonheur qui est en train de l'inviter à sortir. Cela le rend fou de rage mais voilà que Fantomiald est bloqué dans un chewing-gum collé au sol. Il est tellement en colère qu'il se libère en utilisant son laser. Pour contrer sa malchance, il parvient ensuite à passer sur un passage piéton très dangereux en s'agrippant à la veste d'une passante.

Fantomiald retrouve sa taille normale.

Enfin, grâce à une feuille volante et au vent, il retrouve aisément le laboratoire de Géo. Filament aperçoit le mini-Fantomiald arrivé sur le bureau de l'inventeur et tente d'attirer son attention. Après cela, l'inventeur aperçoit son ami et lui demande alors comment il a pu être rapetissé de la sorte. Bien qu'il ne comprend pas tout, l'inventeur sait que cela est à cause de son invention et se hâte de rétablir la situation. Un peu plus tard, Fantomiald a enfin retrouvé sa taille normale. L'inventeur lui explique alors sa mésaventure et s'excuse auprès de son ami.

Peu après, alors que Fantomiald est redevenu Donald, voilà que Balthazar Picsou frappe à la porte de son neveu et lui propose une ballade. Les deux canards se rendent au jardin public et le milliardaire lui présente un distributeur automatique de boissons qu'il a fait installer un peu partout dans la ville. Mais, à la vue de la machine, Donald prend les jambes à son cou et propose plutôt à son oncle d'acheter une boisson à la buvette du jardin public.

Dernière case de l'histoire où Donald prend la fuite devant le distributeur automatique.

En coulisses[]

Publication française[]

Cette histoire ne fut publiée qu'une seule fois en France, dans Les chroniques de Fantomiald n°21 du 16 février 2022.

Advertisement