FANDOM


(Ajout de catégories)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:Alfayum.png|thumb|300px|Donald et ses neveux arrivant dans le verdoyant Fayoum.]]
 
[[Fichier:Alfayum.png|thumb|300px|Donald et ses neveux arrivant dans le verdoyant Fayoum.]]
 
Le '''Fayoum''', connu dans l'Antiquité sous le nom de Shedet, est une oasis située en [[Égypte]].
 
Le '''Fayoum''', connu dans l'Antiquité sous le nom de Shedet, est une oasis située en [[Égypte]].
  +
  +
==Historique==
   
 
Shedet était autrefois un lieu de culte voué aux crocodiles divins. Vers 2200 avant J.-C., les [[pharaon]]s de la 12e dynastie pensaient que les crocodiles étaient les images vivantes de Sebek, dieu des eaux du Nil. Des prêtres de haut rang offraient des sacrifices aux crocodiles et paraient leurs écailles percées de bijoux en or. Le [[pharaon]] Amenemhat III construisit même un temple, le temple perdu de Sebekhetep, où l'on entreposait les momies de crocodiles sacrés.
 
Shedet était autrefois un lieu de culte voué aux crocodiles divins. Vers 2200 avant J.-C., les [[pharaon]]s de la 12e dynastie pensaient que les crocodiles étaient les images vivantes de Sebek, dieu des eaux du Nil. Des prêtres de haut rang offraient des sacrifices aux crocodiles et paraient leurs écailles percées de bijoux en or. Le [[pharaon]] Amenemhat III construisit même un temple, le temple perdu de Sebekhetep, où l'on entreposait les momies de crocodiles sacrés.

Version du octobre 11, 2015 à 15:19

Alfayum

Donald et ses neveux arrivant dans le verdoyant Fayoum.

Le Fayoum, connu dans l'Antiquité sous le nom de Shedet, est une oasis située en Égypte.

Historique

Shedet était autrefois un lieu de culte voué aux crocodiles divins. Vers 2200 avant J.-C., les pharaons de la 12e dynastie pensaient que les crocodiles étaient les images vivantes de Sebek, dieu des eaux du Nil. Des prêtres de haut rang offraient des sacrifices aux crocodiles et paraient leurs écailles percées de bijoux en or. Le pharaon Amenemhat III construisit même un temple, le temple perdu de Sebekhetep, où l'on entreposait les momies de crocodiles sacrés.

Au XXe siècle, Donald Duck et ses neveux Riri, Fifi et Loulou passèrent par le Fayoum, envoyés par leur oncle Balthazar Picsou à la recherche de crocodiles sacrés marqués du sceau de Sebek.

En coulisses

C'est l'auteur américain Don Rosa qui fit apparaître le Fayoum dans son histoire de 1988 intitulée Donald et la chasse aux crocos du Nil.

L'oasis du Fayoum existe réellement, et a bel et bien comporté une ville appelée diversement Shedet, Soukhos, Arsinoé ou encore Crocodilopolis (en grec). Il s'agissait bel et bien d'un centre de culte voué Sebek, et il est également exact que le roi Amenemhat III y a fait construire un temple (couramment appelé le « labyrinthe de Crocodilopolis »).

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .