FANDOM


Fenêtre sur l'avenir est une histoire en bande dessinée de vingt-huit pages scénarisée par Giorgio Di Vita et Roberto Pergolani et dessinée par Giorgio Di Vita. Elle fut publiée pour la première fois le 3 janvier 1995 en Italie. Elle met en scène Dingo, Iga Biva, Pat Hibulaire, Mickey Mouse, le commissaire Finot et Minnie Mouse. L'action se déroule à Mickeyville.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.

Tout Mickeyville est pris d'une frénésie télévisuelle : il s'agit de la diffusion du mille quatre-cent vingt-deuxième épisode de Pierrot le romantique, même Dingo en est accro, à l'étonnement d'Iga Biva. Toutefois, le feuilleton n'intéresse pas tout le monde : Pat Hibulaire a décidé de voler la bijouterie Rubisi et sème la police sans que personne ne réagisse.

Le feuilleton se termine et cela provoque la frustration de Dingo d'avoir cette coupure au mauvais moment, à savoir la révélation du nom du père de Paulo. Iga Biva décide d'installer sur l'antenne de Dingo un appareil spécial lui permettant de voir l'épisode du lendemain. Mais après l'installation de ce dispositif, Iga voit Pat foncer à toute vitesse sur un arbre et le prévient avec un mégaphone. Pat s'écrase néanmoins et perd le sac contenant son butin. Il sème les deux policiers à qui Iga raconte toute l'histoire.

Pat veut récupérer le sac de ses bijoux mais découvre qu'il est chez Dingo. Une fois qu'il l'a trouvé il découvre le dispositif installant la télé du lendemain et découvre le journal télévisé du lendemain annonçant le vol à la banque centrale en raison d'une coupure d'électricité. Et le bandit compte bien en profiter.

Le lendemain matin, Mickey et le commissaire Finot découvrent le larcin effectué à la banque centrale et apprennent que la coupure n'était pas programmée. Mickey va voir ensuite Dingo et Iga Biva et tous lui deux lui proposent une dînette avec Minnie pour fêter ça, ce à quoi Mickey accepte. Mais il avait oublié que sa fiancée avait planifiée un repas aux chandelles, obligeant Mickey à annuler la dînette de ses amis. Pat retourne chez Dingo pour regarder le journal télévisé du lendemain annonçant le vol des salaires du ministère de l'Intérieur malgré le faux fourgon le tout en assommant l'agent Darmes qui transportait le salaire.

Le lendemain, Pat assomme l'agent Darmes et vole les salaires comme prévu. Mickey estime alors avoir besoin de réfléchir. Le soir venu, Pat apprend chez Dingo qu'il y aura eu un vol à la villa Topaze. Il se précipite là-bas pour commettre son larcin grâce au tuyau désaffecté à l'arrière de la villa. Il effectue le larcin mais Mickey réussit à l'arrêter. En effet, parti trop vite, Pat n'a pas entendu la fin de la brève au journal de demain annonçant que Mickey était là pour l'arrêter et Dingo avait alors téléphoné à son ami pour le féliciter.

Mickey se rend alors chez Dingo où Minnie l'attendait, pouvant enfin dîner tous les quatre. Mais Minnie se dit que si elle a vu l'épisode de Pierrot le romantique du lendemain, elle n'aura pas vu celui du soir-même. Heureusement, le dispositif d'Iga Biva permet de changer la programmation comme il le veut, ce qui leur permet de revoir l'épisode de la veille.

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Ce récit a été publiée en France dans Mickey Parade n°190 du 27 septembre 1995.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .