FANDOM


Feuilles de chou à 10 cents ! est une histoire en bande dessinée de sept pages scénarisée et dessinée par Kari Korhonen. Elle fut publiée pour la première fois le 18 octobre 2019 en Allemagne. Il s'agit du quatrième épisode de la série Le journal du Klondike. Elle met en scène Balthazar Picsou, les Rapetou, Gracié Rapetou, Balthair McPicsou, Jasper Debureau, Grégoire Trouvetou, Wilbur Trouvetou, Soapy Slick et Goldie O'Gilt. L'action se déroule à Dawson, dans le Klondike, à Skagway et à San Francisco.

SynopsisModifier

Un écrivain vole à Picsou son journal intime ainsi que son sou fétiche. Le jeune aventurier part à sa recherche.

Résumé completModifier

Fantomiald 2
Attention. Le texte qui suit dévoile certains moments-clés de l’intrigue du récit.
Charles Caille formule sa proposition à Balthazar Picsou

Charles Caille formule sa proposition à Balthazar Picsou.

Un étranger arrive à Dawson avec un seul but : rechercher le terrible Buck Picsou des Badlands, il demande aussi à Soapy Slick qui s'énerve dessus. C'est Goldie O'Gilt qui l'informe de la route prise par celui qu'il cherche. Cet homme réussit alors à atteindre son objectif et se présente au canard : Charles Caille, romancier. Picsou lui déteste les romans, les considérant même comme étant la peste des temps modernes, des niaiseries remplies de demi-vérités, de double-mensonges et d'exagérations. Charles Caille souhaite adapter la vie de l'aventurier Écossais en romans après s'être chargé de raconter les vies de Buffalo Bing et Guillaume le Gosse. Seulement Picsou fait comprendre que c'est hors de question vu le mépris qu'il éprouve mais autorise son interlocuteur à passer la nuit en sa compagnie. Seulement, profitant du sommeil de Picsou, Charles Caille en profite pour voler son journal et s'enfuir avec sa mule pour atteindre un bateau. À bord, le romancier qui se réjouit de son larcin lui assurant un travail pour des années découvre le sou fétiche, il pense alors que cette pièce est utilisée comme marque-page.

Picsou face aux hommes de main de Soapy Slick

Balthazar Picsou face aux hommes de main de Soapy Slick.

Le lendemain matin, Picsou découvre cette disparition et se préoccupe surtout de son sou fétiche, qu'il avait gagné quand il n'était pas plus haut que trois œufs. Il part alors à la recherche de Charles Caille et atteint le Yukon où, une fois encore, Gracié Rapetou et les Rapetou s'opposent à le laisser embarquer à bord de La sorcière du fleuve, qu'importe puisque l'aventurier poursuit à la nage, nageant alors encore plus vite que le bateau à vapeur, une performance qui épate Gracié qui constate la situation. Picsou arrive à Skagway, cerné par les hommes de Soapy Slick qui veulent le recouvrir de goudron pour venger la destruction de l'hôtel Le Palazzo. Le canard est finalement sauvé par Grégoire et Wilbur Trouvetou qui testaient un nouvel avion, s'agrippant à la corde. Les deux frères étaieent restés dans la région pour veiller sur l'entreprise de John McPicsou et ont vu le bateau de Charles Caille partir en direction de San Francisco.

Picsou réussit à retrouver Charles Caille

Balthazar Picsou réussit à retrouver Charles Caille.

Le voyage est lent étant donné que l'avion des Trouvetou doit se recharger à l'élastique, donc avec des arrêts fréquents, et Picsou se dit qu'il aurait été plus vite à pied mais il atteint San Francisco malgré tout où le capitaine du bateau explique avoir vu Charles Caille écrire durant tout le voyage. Le canard Écossais cherche alors dans les rues de San Francisco avant de découvrir une femme qui s'évanouit après l'avoir vu. Le palmipède voit alors dans une vitrine qu'il est déjà célèbre grâce aux romans de Charles Caille quand il est soudainement pourchassé par une foule d'admirateurs, principalement d'admiratrices tombées sous le carme. Pour s'en sortir, Picsou grimpera sur le tuyau de l'hôtel impérial et le hasard le guidera jusqu'à la chambre de Charles Caille, le romancier étant dans une vie de luxe. Face à la colère du prospecteur, il décide de lui donner une part des bénéfices engendrés mais il a dépensé le sou fétiche en le donnant à un petit cireur de chaussures. Mais ce dernier demeure introuvable, de plus Picsou se dit que le gamin l'a sûrement déjà dépensé. Il part en laissant traîner derrière lui sa part de bénéfices et un enfant se jette alors sur les pièces perdues.

Picsou négocie avec le cireur de chaussures

Négociations entre Balthazar Picsou et le cireur de chaussures pour le sou fétiche.

Il s'avère que cet enfant est le cireur de chaussures en question. De plus il a conservé le sou fétiche, étant donné qu'il garde tout son argent, y compris la première pièce de 5 cents qu'il ait jamais gagnée. Mais il ne voit pas pourquoi il devrait rendre à Picsou son sou fétiche, étant donné qu'il l'a gagnée honnêtement. Une longue négociation s'engage, Picsou proposant 1,20$ pour récupérer son sou là où le cireur de chaussures en veut 1,25$. Une fois sa pièce en poche, Picsou peut repartir en bateau en direction du Klondike, salué par Charles Caille et le cireur de chaussures. Mais en même temps, un autre bateau arrive et en sortent Jasper et son patron. Ce dernier, n'étant pas au courant de la situation et ne sachant pas qu'il passe devant le cireur de chaussures, voit que Picsou est devenu une célébrité après avoir lu La terreur du Transvaal. Il s'inquiète alors par rapport à son plan : étant donné que Picsou est une célébrité, comment le convaincre de rentrer en Écosse? Il se demande également comment le retrouver et qui peut savoir où il se trouve.

Feuilles de chou à 10 cents - Fin

En coulissesModifier

Publication françaiseModifier

Photo de Picsou cireur de chaussures

Photo de Balthazar Picsou cirant les chaussures.

En France, ce récit a été publié dans Picsou Magazine no547 du 3 février 2020.*

Références au passéModifier

Si Charles Caille revient sur tous les épisodes de La Jeunesse de Picsou, Kari Korhonen a surtout voulu mettre en avant le premier épisode, Le Dernier du clan McPicsou, avec la photo flash-back du moment où il cirait les chaussures de Burt le cantonnier.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .