FANDOM


Le Fort Donaldville , précédemment connu sous le nom de Fort Drake Borough, était une ville fortifiée de l'univers de Donald Duck. C'est à partir de ce fort que débuta l'expansion d'une ville nouvelle, Donaldville.

HistoriqueModifier

Avant-poste britanniqueModifier

En 1579, le corsaire Francis Drake avait découvert le Calisota, sur la côte ouest de l'Amérique du Nord. L'anglais y avait fait construire un fort au sommet d'une colline, et le lieu avait été baptisé Fort Drake Borough.

Promesse d'une ville nouvelleModifier

Bien des siècles plus tard, en 1818, le chasseur Cornélius Écoutum racheta le fort aux Anglais et le renomma Fort Donaldville. Toutefois, après l'arrivée de Cornélius, le fort fut assiégé par les soldats espagnols. Ce dernier parvint à faire fuir les Espagnols avec du maïs chauffé, qui se transforma en pop-corn et qui les terrorisa, leur faisant croire que des démons les attaquaient. Après sa victoire, il y développa une communauté nouvelle, attirant les colons qui souhaitaient investir une nouvelle cité, et cette impulsion finit par aboutir à la création du village de Donaldville[1], en 1861.

Quelque temps après l'expansion du fort en véritable ville, il y eut un terrible incendie qui endommagea gravement les infrastructures et les bâtiments. La communauté donaldvilloise, peu fortunée, était incapable de financer les réparations, mais Cornélius Écoutum finit par réunir assez d'or pour tout remettre en ordre. D'après ses propres dires, ce serait un leprechaun rencontré le jour de la Saint Patrick qui lui aurait fournit le trésor nécessaire.[2]

Nouvelles destructionsModifier

Reprise de Fort Donaldville par Cornélius Écoutum

Cornélius Écoutum reprenant en main le fort.

Le fort connut une nouvelle destruction à l'époque de la guerre de Sécession, quelque part entre 1861 et 1865. La place ayant été investie par les Sudistes, les soldats de l'Union furent contraints de faire sauter Fort Donaldville afin de récupérer la ville nouvelle, située en contrebas[3].

Le fort fut manifestement reconstruit une fois de plus, puisque autour de 1901, la troupe des Castors Juniors, créée il y a peu par le fils de Cornélius, Clinton Écoutum, utilisait le fort comme quartier général. Ce n'est qu'en 1902 que le fort fut totalement détruit pour faire place au nouveau coffre de Picsou[4].

Renaissance ultimeModifier

Bien plus tard, au début des années 1950, les jeunes Riri, Fifi et Loulou Duck, alors qu'ils passaient leur test d'I.N.T.E.L.L.I.G.E.N.C.E pour pouvoir faire partie des Castors Juniors, se donnèrent la mission de récupérer toutes les pièces existantes du vieux fort, aujourd'hui disséminées dans les usines à bois de leur oncle Picsou. Leur mission fut couronnée de succès, et Fort Donaldville fut reconstruit dans la forêt Noire, située à proximité Donaldville[5].

Notes et référencesModifier

  1. Cf. Base I.N.D.U.C.K.S : AR 145 Sa Majesté Picsou Ier, de Don Rosa, 1989.
  2. Cf. Base I.N.D.U.C.K.S : D 96372 La chasse au lutin, de Kari Korhonen et Daniel Branca, 1998.
  3. Cf. Base I.N.D.U.C.K.S : I TL 683-A De Donaldson... à Donald, de Osvaldo Pavese, Romano Scarpa et Giorgio Cavazzano, 1968.
  4. Cf. Base I.N.D.U.C.K.S : D 93227 L'Envahisseur de Fort Donaldville, de Don Rosa, 1995.
  5. Cf. Base I.N.D.U.C.K.S : D 97052 C.E.S.T.D.U.C.H.A.R.A.B.I.A., de Don Rosa, 1997.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .